Jean Bonijol et Quincaille

Sources, remerciements

L’essentiel de l’information contenue dans ce document a été collecté à l’occasion de trois entretiens :

  • Le premier à Saint Laurent de Trèves, le mardi 29 septembre 2009. Il rassemblait Jean Bonijol, Albert Saint Léger, Marceau Jouve, Roger Lagrave, Nicole Rousseau, Guy Bazalgette. Ils ont échangé leurs souvenirs autour d’un bon repas, ce qui a constitué une méthode efficace pour délier les langues, puis nous sommes montés ensemble sur la can pour reconnaître le terrain.
  • Les suivants avec Jean Bonijol seul, à son domicile de Mende, le jeudi 9 avril et le mardi 2 novembre 2010, entretiens durant lesquels les informations ont été précisées et complétées.

Des informations et souvenirs complémentaires ont été apportés par diverses personnes, citées dans les remerciements.
Trois sources bibliographiques m’ont permis de préciser certains aspects techniques ou historiques :

  • La résistance en Lozère – CD ROM édité par l’association départementale des anciens de la résistance, et le Groupe Départemental des anciens de la résistance, Avril 2006
  • Les maquis du massif central méridional, 1943 – 1944, Bouladou Gérard, Editions Lacour Rediviva, 618 p.
  • Le très riche site web de Philippe Chapil sur les parachutages clandestins (http://philippe.chapill.pagesperso-orange.fr)

Merci…

à Jean Bonijol lui-même, bien sûr, pour m’avoir livré son histoire, et à sa femme qui m’a ouvert sa maison.

à tous ceux qui ont partagé leurs souvenirs : les participants à l’entretien de Saint Laurent de Trèves, Lucien Roume et son regard de jeune de 17 ans à l’époque, Michel Bancilhon de Ferrière, Tim J. Eliott pour ses précisions historiques…

à Sophie Lemonnier et Sophie Boudieux pour leurs relectures fines et leurs conseils avisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *