Archéologie sur la can de l’Hospitalet

Les plateaux des Cans sont riches en sites témoignant de l’occupation passée, à toutes les époques depuis le néolithique. J’ai consacré beaucoup de temps à les chercher, tant dans la biblio des chercheurs d’autrefois que sur le terrain. J’ai usé mes pantalons à progresser à quatre pattes sous des buissons épineux ou à m’introduire dans des cavités sombres, humides et étroites. J’ai fait au passage quelques découvertes intéressantes. Dans cette rubrique, je ne vous parlerai que de généralités : les différents types de vestiges, leurs caractéristiques, ce dont ils témoignent. Je ne décrirai et ne localiserai que certains sites : ceux sur lesquels j’ai des histoires intéressantes à raconter, parce qu’ils sont connus depuis longtemps, qu’ils ont été étudiés par des personnes compétentes, et ont parfois même fait l’objet de publications.

Je ne vous parlerai pas, en revanche, des sites que j’ai découverts moi-même, ou de ceux qui restent quasiment inconnus à ce jour, ou qui n’ont jamais été étudiés. Pourquoi ? Parce les sites « vierges » attirent immanquablement des gens dont la curiosité est intéressée. J’ai autrefois publié ce type d’information en libre accès pour découvrir que certains sites avaient été abimés par des visiteurs indélicats qui avaient suivi mes indications pour les trouver. Je ne veux pas être responsable de la disparition pure et simple de ce patrimoine si précieux.

Et pourtant, le partage et la mise en commun, c’est formidable, efficace, ça permet d’avancer plus vite et plus loin dans la compréhension des humains qui nous ont précédé. Alors, si, comme moi, vous êtes un.e passionné.e, respectueux.se du patrimoine, je ne suis pas contre partager des informations avec vous, mais il faudra qu’on prenne contact d’abord, qu’on fasse connaissance, et qu’on établisse la confiance. Faites-moi un petit mail et on en parle.

La chapelle de la Fage Obscure

La "Chapelle de la Fage Obscure" était un bâtiment faisant partie d'un complexe d'accueil de voyageurs qui a existé au ...
Lire

Deux tumulus du Causse Noir et de la Can d’Artigues

Article de Camille Hugues paru dans la Revue du Gévaudan, des Causses et des Cévennes, n°6, 1960 Une découverte fortuite, ...
Lire

Rocher des fées du Barret : compte-rendu de fouille

La Can de l'Hospitalet est une longue bande de terrain calcaire orientée nord-Sud avec un étranglement central. La partie Nord ...
Lire

Le Tumulus du col de vache

Au col de vache, à quelques mètres à l'est de la piste actuelle, au croisement avec le chemin de Ferrière, ...
Lire

Cazelle dans un muret sur la can de Ventajols

Parmi d'autres, une belle cazelle encastrée dans un muret de bancel sur la can de Ventajols ...
Lire

Le pseudoppidum de Ventajols

Au point côté 972, non loin de la crête qui monte de Ventajols, la can de Balazuègnes se termine par ...
Lire

Le rocher des fées du Barret

Lorsqu'on arrive de Barre-des-Cévennes par la piste qui longe le flanc sud de la can noire, le franchissement d'un virage ...
Lire

Le rocher des Conques de Ferrière

"Les Conques" est un lieu dit situé la can de Ferrière, au nord du hameau du même nom, tout près ...
Lire

Le fanum, temple gallo-romain rural

Photo d'en-tête : le castelas de Saint-Laurent de Trèves, qui a probablement accueilli un fanum Les fanum sont des temples ...
Lire

Stations préhistoriques de la Can de l’Hospitalet et du Causse Méjan (Lozère)

Article écrit par Camille Hugues et Michel Lorblanchet dans le compte-rendu du congrès préhistorique de France, XIXème session, Auvergne, 1969 ...
Lire

Le rocher des conques de Ferrières – article de Camille Hugues

Articule publié par Camille Hugues dans : Rhodania, fascicule 1, 1963. Association des Archéologues, Préhistoriens et Numinastes du bassin du ...
Lire

Les enceintes protohistoriques et les cap barrés

Photo : Une portion du mur du cap barré du Causset Les enceintes protohistoriques sont des fortifications rustiques qui datent ...
Lire

Les pierres taillées sur la can de l’Hospitalet

Photo d'en-tête : on pourrait penser à une pierre taillée...c'est juste une chaille naturelle, dont la forme peut prêter à ...
Lire

Les chailles, silex du pauvre

Photo d'en-tête :Des blocs de chaille à côté d'un genêt purgatif,qui témoigne de l'acidité relative du sol malgré le calcaire ...
Lire

Les châteaux de la can de l’Hospitalet

La can n'est pas riche en châteaux, ce n'est pas un euphémisme. Vers le second tiers du moyen-âge (entre le ...
Lire

Le château de Saint Laurent de Trèves

Photo d'en-tête : Des traces d'ancrages dans les rochers du pourtour du castelas de Saint Laurent.Peut-être des souvenirs du château ...
Lire

Les poteries anciennes

La céramique est une invention du néolithique. Elle est d'abord relativement frustre, montée selon la technique du colombin par superposition ...
Lire

Les débris de schiste et de quartz sur la can de l’Hospitalet

Le schiste et le quartz sont des roches tout ce qu'il y a de plus naturel, et en trouver au ...
Lire

Les empreintes de dinosaure de Saint-Laurent-de-Trèves

Les premiers utilisateurs connus du castelas de Saint Laurent de Trèves sont des petits dinosaures de l'espèce "grallator minusculus" dont ...
Lire

La meule abandonnée de la can de Balazuègne

Sur le contrefort est de la can de Balazuègne, dans une couche de grès très grossier située à environ 200 ...
Lire
Chargement…