Archéologie sur la can de l’Hospitalet

Les plateaux des Cans sont riches en sites témoignant de l’occupation passée, à toutes les époques depuis le néolithique. J’ai consacré beaucoup de temps à les chercher, tant dans la biblio des chercheurs d’autrefois que sur le terrain. J’ai usé mes pantalons à progresser à quatre pattes sous des buissons épineux ou à m’introduire dans des cavités sombres, humides et étroites. J’ai fait au passage quelques découvertes intéressantes. Dans cette rubrique, je ne vous parlerai que de généralités : les différents types de vestiges, leurs caractéristiques, ce dont ils témoignent. Je ne décrirai et ne localiserai que certains sites : ceux sur lesquels j’ai des histoires intéressantes à raconter, parce qu’ils sont connus depuis longtemps, qu’ils ont été étudiés par des personnes compétentes, et ont parfois même fait l’objet de publications.

Je ne vous parlerai pas, en revanche, des sites que j’ai découverts moi-même, ou de ceux qui restent quasiment inconnus à ce jour, ou qui n’ont jamais été étudiés. Pourquoi ? Parce les sites « vierges » attirent immanquablement des gens dont la curiosité est intéressée. J’ai autrefois publié ce type d’information en libre accès pour découvrir que certains sites avaient été abimés par des visiteurs indélicats qui avaient suivi mes indications pour les trouver. Je ne veux pas être responsable de la disparition pure et simple de ce patrimoine si précieux.

Et pourtant, le partage et la mise en commun, c’est formidable, efficace, ça permet d’avancer plus vite et plus loin dans la compréhension des humains qui nous ont précédé. Alors, si, comme moi, vous êtes un.e passionné.e, respectueux.se du patrimoine, je ne suis pas contre partager des informations avec vous, mais il faudra qu’on prenne contact d’abord, qu’on fasse connaissance, et qu’on établisse la confiance. Faites-moi un petit mail et on en parle.

Four à chaux de Bryaigue

Juste au dessus de la piste qui va des Pésières à Bryaigue en passant sous le Causset, à mi-distance environ ...
Lire

Menhir de la côte 1050

La côte 1050 est un léger bombement qui s'élève à l'est de la plaine des Crottes sur la can de ...
Lire

La peyro de la pendulho

A 1 km au nord du col du Rey, au carrefour de la draille (et donc de la route actuelle) ...
Lire

Mont Vieux, un village du haut moyen-âge

Quelque part sur le flanc ouest de la can de l'Hospitalet… Un replat du calcaire, peu au dessus de la ...
Lire

Camille Hugues

Quand on commence à s'intéresser à la can de l'Hospitalet et à son histoire, on rencontre rapidement Camille Hugues. Pas ...
Lire

La mine de fer du plo du toupi

A partir du col de Tartabisac, montez au plo du toupi. Tenez-vous à peu près au milieu de la prairie, ...
Lire

Les scories, vestiges d’industries métallurgiques anciennes

Les scories sont des résidus de l'industrie du fer. Ces sortes de "pierres", mélange de roche calcinée et de fer ...
Lire

Les tombes à coffre

Les tombes à coffre sont des sépultures individuelle datant, en général, du premier âge du fer (VIIème siècle avant JC), ...
Lire

Les tumulus

Les tumuli sont des tertres de terre ou de pierre (quoi que dans ce cas on parle plutôt de Cairn) ...
Lire

Les menhirs

Les menhirs sont des pierres artificiellement dressées, probablement à des fins symboliques ou cultuelles, par les peuples primitifs qui occupaient ...
Lire

Les gravures en Cévennes et sur la can de l’Hospitalet

Photo : Les gravures en croix du "rocher des croix", à Barre-des-Cévennes De nombreux rochers gravés ont été répertoriés dans ...
Lire

Les cupules

Le mot "cupule", issu du latin cupula (petite coupe) désigne un creux circulaire de petite dimension pratiqué dans la roche ...
Lire

Vestiges humains sur la can de l’Hospitalet

Cette rubrique constitue une tentative de recensement des divers types de "machins" et "bidules" intéressants résultant de quelques millénaires de ...
Lire

Journal d’une découverte archéologique

Par une belle après-midi de l'automne 2008, une petite balade en famille nous entraîne dans un recoin des cans. Nous ...
Lire

Le petit cheval de la Baume Dolente

Quelque part sur l'une des parois de la grotte de Baume Dolente se cache une gravure de cheval. Elle est ...
Lire

La chapelle de la Fage Obscure

La "Chapelle de la Fage Obscure" était un bâtiment faisant partie d'un complexe d'accueil de voyageurs qui a existé au ...
Lire

Les tegulae, ou tuiles plates gallo-romaines

Les tegulae sont des tuiles gallo-romaines plates. Elles sont de forme légèrement trapézoïdales. La grande et la petite longueur se ...
Lire

Sites cultuels et funéraires

Sur la can de l'Hospitalet, on peut observer des dispositifs funéraires de plusieurs époques : les dolmens (fin du néolithique), ...
Lire

Le mégalithisme

Le mégalithisme est une forme d'architecture primitive utilisant des pierres de grande taille. Les structures les plus courantes sont les ...
Lire

Le château de Terre-Rouge

Sur la Can de l'Hospitalet, entre le Col du Rey et le Col de Solpérière, sur la gauche de la ...
Lire
Chargement…