La can noire

La can noire est une excroissance relativement bien individualisée des plateaux des cans, qui s’en détache au niveau des ruines du château de Terre rouge, et part plein est en direction de Barre des Cévennes. Elle est elle-même subdivisée en deux parties :

  • Le plateau oriental, qui domine la vallée de Barre, est la partie la plus élevée. Elle est entièrement boisée, et entourée de barres rocheuses de petites tailles. Un site à cupules est censé y exister mais je ne l’ai jamais trouvé.
  • la plus occidentale est plus basse, actuellement partiellement en prairies pâturées.
La can noire orientale, vue depuis les prairies de la can noire centrale

On y trouve de nombreuses traces d’occupation humaine ancienne : habitats, tombes… peut-être parce qu’une des branches de la draille de Margeride passe sur son flanc sud ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *