Baume Dolente 2

La grotte de Baume dolente 2 est située quelques mètres sous le porche de Baume Dolente 1, son illustre voisine. En régime ordinaire, elle constitue la sortie habituelle des eaux souterraines de ce réseau. En période de fortes pluies, elle sature et l’eau reflue alors dans Baume Dolente 1, d’abord en remplissant le fonds du « lac souterrain », puis en s’écoulant sous forme d’une seconde rivière.

La configuration générale de l’entrée de Baume Dolente 2 mérite qu’on s’y arrête quelques instants. Il s’agit d’un porche assez bas (un peu plus d’un mètre), large d’une dizaine de mètres, qui s’est progressivement comblé d’argile et de roches descendues par les côtés d’un étage supérieur, ne laissant subsister un vide de 20 à 40 centimètres de hauteur, difficilement pénétrable sauf au niveau de la rivière. Mais il est probable que ce porche, avant d’être comblé, ait été haut d’un mètre ou plus, donc plus facile à pénétrer et plus confortable.


Vue générale de l’entrée de baume dolente 2

La rivière a localement empêché l’argile de s’accumuler, ménageant un passage un peu plus haut de plafond (1 m à 50 cm selon les endroits), qui permet de progresser un peu plus profondément dans la cavité. Au bout d’une dizaine de mètres on arrive à une diffluence étonnante : de la gauche arrive un filet d’eau régulier, peut-être en provenance de la trémie située derrière le siphon de baume dolente 1  (cette branche est inconfortable à explorer car on s’y mouille entièrement, et elle devient impénétrable au bout de quelques mètres). Le filet d’eau se divise en deux parties : l’essentiel sort directement de terre par le porche, mais une partie emprunte la galerie de droite et au bout d’une dizaine de mètres repart vers les profondeurs en disparaissant dans une trémie.  Il y a là quelque chose à approfondir sur la circulation souterraine des environs.


La portion la plus large de Baume Dolente 2

Les alentours de l’entrée sont également intéressants : on y distingue nettement un aménagement de pierre sèche, sorte de petite terrasse ou chemin qui facilite la circulation devant l’entrée et permet de progresser de quelques mètres en direction du nord… sans qu’il y ait là d’objectif particulièrement intéressant pourtant… A quoi cela pouvait-il donc servir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.