Le chemin muletier Col du Rey – Florac

Au col du Rey convergent les chemins muletiers venant d’Anduze et d’Alais. Au delà du col, il n’y a plus qu’un seul itinéraire jusqu’à Florac, qui se confond pour l’essentiel avec l’itinéraire de l’une des branches de la draille de Margeride.

Il commence par la traversée de la can de Ferrières jusqu’au col de vache. C’est ensuite une descente brutale vers la vallée du Tarnon (la Font des Vaches). La rivière est traversée par un pont (le pont de Barre) et l’on arrive à Florac.

Classé comme chemin royal des Cévennes en 1684 l’itinéraire va bénéficier de quelques aménagements vers la Font des Vaches en 1699. Mais en 1706 le ravinement a raison des travaux effectués. La situation ne fait qu’empirer au cours de la première moitié du XVlllè siècle. Aussi lorsque on met en place la route carrossable entre Nîmes et Mende l’itinéraire du chemin muletier est abandonné. Il n’en demeure qu’une draille pour les transhumants.

(crd p.16)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.