L’âge du cuivre, ou chalcolithique

Le chalcolitique, ou « âge du cuivre », constitue la dernière période du néolithique. Cette période s’étend environ de -2500 à – 1800 ans, désigne la période durant laquelle les outils de cuivre ont été les plus présents en Europe occidentale. C’est durant le chalcolithique que se sont développées les civilisations du mégalithisme. C’est également pendant cette période que les hommes, en particulier dans la région, commence à s’éloigner des grottes et à construire des habitats de plein air. Les cavernes deviennent plutôt des nécropoles.

Durant cette période, l’homme est représenté dans la région des grands Causses par la culture dite « groupe des Treilles », dont le nom provient de la grotte des Treilles en Aveyron. Mais le trait le plus intéressant de cette période est l’apparition de la « collectivisation » : l’homme commence à organiser collectivement son action et ses méthodes, ce qui le rend plus efficace, par exemple pour construire des dolmens. Fait anecdotique mais intéressant : la fabrication du fromage se généralise.

Sur la can de l’Hospitalet, l’âge du cuivre correspond à la première installation permanente avérée de l’homme. On la détecte notamment grâce à la présence de menhirs, et d’un unique dolmen. (d’après msgc, p.49)

Le cuivre

L’histoire du Cuivre commence bien avant le chalcolithique. Dès le VIIème millénaire avant JC on trouve en Anatolie des pépites de quivre natif qui étaient utilisées par martelage à froid. Les techniques de métallurgie à proprement parler se sont mises en place tout doucement dans l’est de la Méditerranée dans les millénaires qui ont suivi.

Le cuivre se travaille facilement. Il n’a cependant jamais supplanté la pierre dans la fabrication des armes ni des outils, car il produit des instruments relativement mous et fragiles. (d’après inarf, p. 123). Les métallurgistes ont d’ailleurs assez rapidement découvert qu’en alliant le cuivre à un autre minerai : l’étain, on obtenait un alliage plus résistant : le bronze, mais c’est l’histoire de la période suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :