L’époque historique sur la can de l’Hospitalet

L’époque historique débute avec l’installation romaine, vers 52 avant JC, et court jusqu’à nos jours… Elle recouvre donc la période gallo-romaine, le moyen-âge, la renaissance et l’époque moderne. Autant dire qu’il s’en est passé des choses, durant ces deux mille années !

Sur la can de l’Hospitalet et aux alentours, la période gallo-romaine est riche. Des établissements agricoles se mettent en place le long de la route qui traverse le plateau, et l’activité semble florissante. C’est sans doute à ce moment que le plateau est défriché.

Le moyen-âge, comme en beaucoup d’autres endroits, est une période plus mal connue. On ne sait pas grand chose du début de la période. C’est après l’an mil que des petites seigneuries et des établissements Hospitaliers se mettent place, peut-être en partie dans le sillage des croisades (un itinéraire menant vers les ports d’embarquement traverse la can).

La Renaissance est une période agitée dans les environs : le Gévaudan est partagé entre les pouvoirs politique et religieux, mais la situation est confuse et génère des conflits incessants. La guerre de cent ans, par contre, épargne relativement la région. Mais au XVIème siècle, l’arrivée de la réforme protestante engendrera à nouveau des remous : les petits seigneurs la soutiennent face aux pouvoirs en place.

Plus tard, les guerres de religion laisseront des traces très profondes.

A partir du XVIIIème siècle, la can de l’Hospitalet et les environs s’éloignent sans cesse de la modernisation du pays et deviennent une région à part, à la ruralité particulièrement forte.

Après la première guerre mondiale, un mouvement de renouveau touristique est enclenché grâce à la remise en service de la route qui traverse le plateau, sous le nom de Corniche des Cévennes. La seconde guerre mondiale n’entraînera pas de grandes actions militaires dans les environs, mais des mouvements de résistance et d’accueil de réfugiés y feront un travail remarqué.

Actuellement, le plateau a une vocation essentiellement agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.