La route de crête Aire-de-Côte / La Bastide

La crête qui relie le massif de l’Aigoual à la Can de l’Hospitalet par les cols du Marquaïrès et de Salidès est un passage pratique car il présente très peu de dénivelé. La draille de Margeride l’a naturellement emprunté depuis des millénaires. L’homme n’a pas été en reste, et à la suite des troupeaux transhumants il s’est habitué à la parcourir pour ses déplacements à lui.

Dans la monographie d’instituteur de la commune de Bassurels datant de 1862, l’instituteur de Bassurels rapporte les propos d’un ancien de la commune qui parle de la route de crête d’Aire de côte à la Bastide et affirme : « Lorsque les troupes faisaient mouvement pour aller du midi au nord ou au centre de la France, elles suivaient cette route. Un vieillard octogénaire m’a donné ce fait comme très authentique ».

Cette route est-elle celle qui est connue sous le nom de « Chemin de Valleraugue« , qui devait probablement passer par le même itinéraire ?

(Du paysage et des temps, p. 100).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.