Cazelle de Giral

Sur une avancée de la can de Tardonnenche en direction du nord, juste en face de la baume de Giral, une jasse assez extraordinaire a été montée dans l’épaisseur d’un mur de bancel en calcaire.
Si on arrive du mauvais côté (c’est à dire par l’est), il est bien difficile de voir autre chose dans ce tas de pierre qu’un classique clapas comme il y en a des centaines dans les environs immédiats.
De l’autre côté, une entrée (très embroussaillée en 2006) permet d’accéder à un lieu magnifique, frais, bien construit, qui s’enfonce à 3 mètres environ sous le bancel. La voûte est presque intégralement en pierre, seules trois poutres de bois ont dû servir à soutenir l’ensemble lors de la construction.

Intérieur de la cazelle de Giral
Le dessus de la cazelle de Giral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.