La protohistoire (-2200 à – 150)

On définit la préhistoire comme la période durant laquelle l’espère humaine ne connaît pas l’écriture. Par opposition, l’histoire est la période durant laquelle l’humanité connaît l’écriture et a laissé des traces écrites permettant de mieux la connaître. La protohistoire se glisse entre les deux et désigne la période durant laquelle un peuple ne connaissant pas encore l’écriture a toutefois été décrit par écrit par des peuples voisins possédant l’écriture. Sur la majeure partie du territoire de l’actuelle France, cette période correspond généralement avec l’époque de l’extension des civilisations grecque et romaine, qui maitrisaient l’écriture depuis le VIIIème siècle avant JC, et dont les explorateurs et les commerçants parcouraient depuis longtemps toute l’Europe actuelle et ont donc fréquemment décrit la civilisation gauloise. Avec l’invasion romaine, les gaulois apprennent l’écriture, on peut donc dire que les tribus gauloises pénètrent dans l’histoire. Merci les romains.

Ces définitions, simples à première vue, peuvent être trompeuses : tous les peuples de la terre ne sont pas au même stade d’évolution par rapport à l’écriture. Il existe encore aujourd’hui des tribus qui ne connaissent pas l’écriture et sont donc dans une période protohistorique. Dans le passé les disparités ont été très grandes, entre par exemple la civilisation égyptienne, qui a utilisé l’écriture plusieurs millénaires avant les peuplades européennes… Et puis, si les romains ont appris à écrire vers le VIIIème siècle avant JC, des civilisations plus lointaines (Egypte, Chine…) l’ont fait beaucoup plus tôt, dès le II ou IIIème millénaire avant JC…

Il a donc fallu se mettre d’accord de manière conventionnelle. En France, on admet que l’histoire commence avec la conquête romaine et que  l’âge du bronze et l’âge du fer appartiennent à la protohistoire. (ctp, p.2)

Sur la can de l’Hospitalet, ce n’est à la protohistoire que l’homme s’est vraiment installé durablement et a commencé à construire, modifier le paysage… de telle sorte que l’on retrouve des traces aujourd’hui. C’est donc une période importante pour la région, et qui est traitée de manière approfondie dans ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :