Puech vendut

Le puech vendut (la « montagne ventée », en occitan) est un léger bombement de la can de l’Hospitalet, proche de la bordure méridionale, qui culmine à la cote 1050, entre les fermes des Crottes et de la Bastide.

Le sol y est particulièrement pauvre, et il n’est pas rare de voir la roche affleurer en formations curieuses qui font penser à des lapiaz. Malgré l’aspect peu intime du lieu, de nombreuses traces témoignent d’une occupation continuelle du lieu depuis le néolithique :

La pointe du Causset domine la vallee borgne (vue de Puech Vendut)

On y a également trouvé des vestiges d’autres époques, en particulier sur les corniches. Non loin du dolmen, Camille Hugue a trouvé à l’intérieur des terres une flèche isolée en feuille de saule, cassée à la pointe, 4 retouches bifaciales qui deviennent couvrante au sommet. Diverses pièces de quartz ont également été trouvées ici, comme cette pièce épannelée de 8 cm de hauteur, à peu prés plate sur une face et bombée sur l’autre, à rapprocher d’un instrument provenant du Serre de Montgros (Extrait de rac, p. 117).

A noter enfin des tessons de poteries tournées de l’époque gallo-romaine (soc, p.3) et de très nombreux débris de schiste qui ont été entreposés là, après avoir été hissés du socle ancien de la Can.

Dans un autre registre, Puech Vendut accueille aussi la grotte des sorcières, dans laquelle aucune découverte archéologique n’a été faite à ce jour (mais il faut dire qu’elle n’a pas été fouillée).


Un affleurement de calcaire sur le Puech Vendut… sans doute un futur lapiaz
Les falaises de Puech vendut, depuis le Causset. la grotte des fées est au pied de la falaise inférieure
Paysage typique du puech vendut et d’une partie des plateaux calcaires : la buxaie (peuplement de buis) clairsemée
L’un des nombreux petits abris sous roche de la falaise sud de la can, sous le Puech Vendut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :