L’époque préhistorique

L’époque préhistorique couvre la période qui s’étend de l’apparition du genre « homo », en Afrique, vers -2.000.000 d’années, à l’apparition de l’écriture, avec laquelle on entre dans les périodes protohistorique et historique. L’ensemble de cette période correspond à ce qu’on appelle aussi l’ère quaternaire lorsqu’on s’intéresse plus aux phénomènes géologiques. C’est une période mouvante, marquée par de fréquents changements de climats (ères glaciaires multiples) et de végétation.

On a choisi de diviser la période préhistorique en deux sous-périodes de longueurs très inégales :

  • le paléolithique (- 2 Ma à – 8000), ou « âge de la pierre ancienne », durant laquelle l’homme est chasseur cueilleur
  • le néolithique, ou « âge de la pierre nouvelle » (de -6000 à – 5000), période qui succède la dernière glaciation et voit l’homme se sédentariser, inventer l’agriculture…
  • Entre ces deux périodes, le mésolithique constitue une phase intermédiaire de transition

L’histoire humaine des Cévennes n’est hélas pas aussi ancienne que celle de l’Afrique, loin s’en faut. Les premiers hommes à passer dans les environs immédiats ont été des néandertaliens, vers -50.000 ans, mais ils ne se sont pas installés. Homo sapiens est passé sur les causses vers -20.000 mais ne s’y est installé que tardivement, vers -10.000. Quant aux Cévennes schisteuses et à la can de l’Hospitalet, il faudra attendre les environs de -3000 pour que l’homme s’y installe définitivement, ce qui est étonnamment tardif si l’on considère les atouts de ces régions.

En bref, et sous réserve de nouvelles découvertes archéologiques (auxquelles je veux croire dur comme fer) on pourrait dire que la can de l’Hospitalet n’a pas connu l’homme préhistorique…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :