La grotte en chapeau de gendarme de Nozière

Celle-là, on peut dire qu’elle m’a fait travailler ! Des années auparavant, j’avais vu sur une carte géomorphologique très imprécise, trouvée dans l’ouvrage Lozere des ténèbres (p.94), l’indication d’une grotte approximativement située à mi-chemin du col du Rey et du hameau de Nozière. Facile ! C’est à 2 pas de chez moi, sur une route que j’emprunte presque quotidiennement. Me voilà tordu au volant, dans un sens à la montée, dans l’autre à la descente, pour tenter d’apercevoir la chose.

Les mois passent et je ne vois toujours rien. Je finis par descendre de voiture et explorer le versant à pied. Toujours rien.

La forme en « chapeau de gendarme »

C’est comme il se doit bien plus tard, lorsque je ne la cherchais plus, et que je redescendais tranquillement à pieds de la can vers le village, que j’aperçus enfin cette modeste cavité, qui s’ouvre en fait exactement sur la route, à l’endroit précis indiqué par la mauvaise carte.

Forme originale, qui fait penser à un méandre (le terme spéléologique est, paraît-il, « chapeau de gendarme »)… mais n’en est probablement pas un : la chose ne mesure guère que 5 à 6 mètres de profondeur, après quoi elle s’enfonce vers les profondeurs ou s’arrête là, difficile de le dire sans prendre la peine d’évacuer un certain volume de pierres qui cachent la suite à la vue. Mais la galerie semble reliée à la surface par une excroissance quasi verticale qui fait penser que l’ensemble ne pourrait être que l’élargissement local d’une cassure entre deux rochers, comme on en voit partout dans les environs…

Peu de chances de trouver là quelque chose de totalement passionnant à mon avis, mais si quelqu’un a du temps pour aller ôter quelques pierres…

Carte géomorphologique de la can de l’Hospitalet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :