Aven rebouché de Montgros

En 2007, l’exploitant agricole du secteur de Montgros a raconté à Raymond Lefillatre que quelques années auparavant, un aven s’est ouvert à proximité de la ferme (sans plus de précision), jusqu’à une profondeur d’environ 6 mètres. Il a creusé à la pelle mécanique et a dégagé des vestiges de murs, puis a rebouché l’ensemble. Ces vestiges pourraient être les restes d’une voûte ancienne destinée à reboucher l’aven par le passé ? Ou cet aven serait en fait une cavité artificielle ? Que de questions passionnantes et sans réponses !

En 2005, un effondrement s’est produit à environ 200 mètres à l’ouest de l’entrée de la ferme. Celui-là je peux le décrire précisément car je l’ai vu : il formait un tube de terre de forme parfaitement circulaire, d’environ 70 centimètres de large sur 3 mètres de profondeur environ. On apercevait au fonds des roches en vrac. A ma connaissance personne n’est descendu y voir de plus près.

Son ouverture a été brutale car au moment des foins il paraît que l’un des moissonneurs est tombé dedans jusqu’aux bras ! Les agents de terrain du Parc National sont venus jeter un coup d’oeil, et ont demandé à l’agriculteur de ne pas reboucher le trou pour observer son évolution… Hélas, quelques mois plus tard il était rebouché… mais il pourrait se rouvrir, soyons vigilants ! Etait-ce une réouverture de l’aven précédemment décrit, ou un nouveau trou ?

A 50 mètres au nord-ouest de la ferme, à l’orée de la forêt, une cavité s’ouvre sous un rocher… Elle est de faibles dimensions, mais sa forme ronde est étonnante, et le fait qu’elle ne se rebouche pas avec le temps peut indiquer un soutirement permanent, et donc peut-être une suite… A creuser ! Décidément, les environs de la ferme de Montgros sont riches de surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :