Les châteaux de la can de l’Hospitalet

La can n’est pas riche en châteaux, ce n’est pas un euphémisme. Vers le second tiers du moyen-âge (entre le Xè et le XIIIème siècle, ce n’est pas toujours précis), plusieurs villages des environs (Barre des Cévennes, Saint Laurent de Trèves, Vébron, Saint Julien d’Arpaon) se sont pourvus de châteaux. Il s’agissait souvent des demeures fortifiées des petits seigneurs locaux. Les territoires de la can de l’Hospitalet étaient pour l’essentiel la propriété de ces seigneuries, c’est ce en quoi ils nous intéressent ici.

Tous ces châteaux ont connu une histoire mouvementée, mêlant banditisme, crapulerie des seigneurs eux-même, épisodes liés aux guerres de religion… ils ont tous été partiellement ou totalement détruits avant ou pendant le XVIIIème siècle (voir par exemple l’histoire plus détaillée du château de Saint Laurent de Trèves)

Le seul château qui ait existé sur le plateau proprement dit est Terre-Rouge. Il a eu une histoire passionnante, pleine d’interrogations non résolues, et une fin triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :