La fileuse de Vébron

L’un des rochers de la couronne du vallon de Baumale, au dessus de la grotte de Baume Dolente et non loin du hameau de l’Hospitalet, a d’après les habitants des environs une forme qui évoque une femme assise filant sa quenouille.

Une légende y est associée : un soir d’hiver, la fermière de l’Hospitalet refusa d’accueillir un mendiant (ou un pèlerin), qui mourut de froid et fut enseveli sous la neige. La fermière, pleine de remords, s’enfuit dans la montagne. On la retrouva le lendemain pétrifiée, filant pour l’éternité. Depuis, elle est là, sans pouvoir se préserver des intempéries ni abandonner un seul instant sa besogne.

Le rocher de la « Fileuse de Vébron », emmitouflé de neige

Pour trouver la fileuse, j’ai souvent arpenté la draille qui passe au sommet des couronne de Baumale. J’y ai bien vu des roches aux formes évocatrices, mais sans jamais réussir à y voir avec certitude une femme au travail… normal, c’est depuis le bas du vallon que le rocher prend son sens.

La fileuse de Vébron, aperçue depuis le vallon de Baumale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :