Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
L'un des hêtres géants de la can de Broussous
Le magnifique chemin qui traverse la can de Broussous

La can de Broussous

La can de broussous (appellation personnelle) est un petit plateau triangulaire, situé à l'ouest de la ligne Hospitalet / col de Solpérière. Actuellement le site est intégralement boisé. On y trouve beaucoup de pins noirs, de replantation récente, mais aussi des hêtres, comme en plusieurs sites des environs de l'Hospitalet.

Ce qui me frappe ici, c'est le nombre de rejets de hêtre positionnés sur des cercles de grands diamètres (celui de la mauvaise photo de gauche mesure près de 4 mètres). Ces cercles semblent indiquer qu'il y a eu ici des hêtres très vieux, et qu'ils ont été coupés ou sont tombés depuis quelques décennies. Certains de ces arbres pourraient avoir été contemporains du moyen-âge ou plus ancien encore. Ca fait rêver.

La can de Broussous est un lieu mythique pour moi car il est censé s'y trouver un certain nombre de vestiges que je n'ai pas encore réussi à découvrir, et dont la réalité me semble douteuse :

  • Une ou plusieurs villas gallo-romaines (en particulier à Trescol). J'ai même entendu parler d'un oppidum... mais je crains que ce ne soit guère plus qu'une rumeur...
  • Des coraux fossiles
  • Des tumulus (à gauche, un possible mais pas avéré)...

Il s'y trouve par contre, de manière tout à fait vérifiée, des traces de dinosaures, de la même forme que celles que l'on peut voir à Saint Laurent de Trèves, mais plutôt plus grandes. Comme peuvent-elles se trouver si haut ? Encore une question qui cherche réponse...

19/06/2008
La mystérieuse grotte de l'Hospitalet Site gallo-romain au nord de l'Hospitalet
A lire dans cette rubrique
Cazelle à l'est de l'Hospitalet.
Cazelle à l'est de l'Hospitalet
L'assemblée protestante de septembre 1689 à l'Hospitalet.
L'assemblée du 23 septembre 1689 est sans doute la plus célèbre de toutes celles qui se déroulèrent sur la can de l'Hospitalet, et de fait la plus célébrée encore aujourd'hui. Les raisons de cette célébrité sont multiples.
La capture du Valat de Baumoleïro.
A environ 500 mètres au nord de l'Hospitalet, la route longe à main droite une dépression peu profonde. C'est le vestige d'une ancienne rivière, qui a connu un sort au nom peu enviable : la capture.
La chapelle de la Fage Obscure.
La "Chapelle de la Fage Obscure" était un bâtiment faisant partie du complexe d'accueil de voyageurs qui a existé au moyen-âge sur le site de l'actuel hameau de l'Hospitalet.
La grotte de Baumoleïro.
Le valat de Baumoleïro est une petite vallée qui entaille le rebord de la can, à 1 km au nord de la ferme de l'Hospitalet. Elle tire son nom d'une petite grotte (en occitan, baoumo signifie grotte) également appelée grotte de l'Hospitalet, située au pied d'une barre rocheuse dominant le versant gauche du ravin.
La mystérieuse grotte de l'Hospitalet.
Sur une carte géomorphologique sommaire de la can de l'Hospitalet (par J. Rouire et Cl. Rousset, 1973), j'ai trouvé signalée une grotte à environs 400 mètres au nord-est du hameau de l'Hospitalet
Le clapas Cazelle marguerite.
Le clapas Cazelle marguerite
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages