Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Bonjour,
Je suis en train de transférer ce site vers une plateforme plus moderne. Ca va durer quelques mois. La page que vous avez demandé est encore affichée ici (ci-dessous) mais elle existe déjà sur le nouveau site, vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien ci-dessous.
A tout de suite là-bas

http://www.reveeveille.net/cevennevivante/wordpress/?p=628





Marc
Peiro de la penduyo : situation generale
La Peiro de la penduyo, vue de dessus
La peiro de la penduyo, de côté
Situation de la Peiro de la penduyo dans un ancien mur

La peyro de la pendulho

A 1 km au nord du col du Rey, au carrefour de la draille (et donc de la route actuelle) et de deux pistes qui se dirigent respectivement vers Ferrière et la can des Combes, se trouve un lieu-dit appelé le Cros de la Pendule, (Cros de la Pendulho en occitan). Sur le cadastre, on voit aussi apparaître le nom "La croix".

Au bord de ce petit espace triangulaire est fichée en terre une pierre de quelques décimètres de haut, dont la forme vaguement parallélipipédique trahit l'origine humaine. C'est une "pierre de légende" selon Camille Hugues, qui l'appelle : la peyro de la pendulho.

D'après Camille Hugues, cette pierre a été utilisée comme socle d'une croix (à quelle époque, et selon quelles sources ? NDLR), ce qui semble confirmé par le nom "cadastral" du lieu-dit. A cet effet, une échancrure cubique très régulière y a été façonnée. La précision du tracé des arêtes suggère que ce fût avec des outils de fer, ce qui date son origine de l'âge du fer au minimum, soit le VIIème siècle avant JC (slt, p.2). Les bords extérieurs ont également été refaçonnés pour évaser la base. Mais tout est maintenant très endommagé, un gros morceau s'est brisé et doit être remis en place régulièrement, il semble que la peyro de la pendulho vive ses dernières décennies...

La pierre est placée sur le trajet d'un ancien mur qui ne s'élève guère plus au delà de 10 cm... Les deux étaient-ils en lien ? La pierre marquait-elle un lieu particulier sur ce mur ?

A une vingtaine de mètres de la pierre, à l'endroit où le mur pénètre sous les pins, on trouve un peu partout des débris de schiste. Ce sont donc des pierres qui ont été amenées puisque la roche est ici calcaire... Dans quel but ? Beaucoup de questions donc sur ce lieu ! Le nom même de la pierre n'éclaire pas forcément, Michel Bancilhon s'interroge sur sa signification : "Et le Cros de la Pendulo, (ou pendudo, ou penduyo.... ), entre Rey et Ferrières ? Une pendule, une pendue, une potence ? Pendu = Pentjat. Pendue = Pendjado. De plus le verbe incliner se dit ausi : Pendja. Alors ?". Une recherche sur internet montre qu'il existe d'autres "peyra penduda" en France... Recherche à prolonger donc.

20/10/2005
Tumuli sur la can de Saint Laurent La côte 1034 de la can de Saint Laurent
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages