Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Le demi arc de cercle
Vu de l'autre côté
Les faces des pierres de schiste
Une pierre de schise rubéfiée
Détail d'une pierre de schiste ayant manifestement chauffé
La surface "bulleuse" d'une pierre du four

Le four à chaux de la Coste

La Coste est un hameau situé à environ 1 km 500 des corniches orientales de la can de l'Hospitalet, 500 mètres au nord-est de l'église de Saint-Flour du Pompidou. A une centaine de mètres à l'est du hameau, juste au dessus du sentier, il y a un four à chaux de petites dimensions. Son côté nord est relativement bien conservé, il est d forme légèrement voûtée. Son côté sud est entièrement détruit. Ce four présente une particularités que je n'ai pas vues ailleurs autour de la can : il est bâti sur le schiste. Les autres fours que je connais sont bâtis sur le calcaire, en rebord de plateau ou sur le ressès. Cela semble signifier que les utilisateurs de ce four ont préféré y amener les matériaux bruts (calcaire) plutôt que d'en emmener la chaux transformée. Donc à priori, il a dû être mis en place pour produire la chaux qui a servi sur place, c'est à dire au hameau des Costes même.

Autre curiosité, dépendant de la première : il est bâti en schiste. Cette roche est beaucoup plus friable et irrégulière que le calcaire que l'on rencontre habituellement, cela a donc dû générer une fragilité plus grande du four. En observant de près les blocs, on observe que certaines pierres ont une texture inhabituelle : l'intérieur est gris, avec plein de petites bulles, comme s'il s'agissait d'une matière volcanique. Cela ne ressemble pas du tout au feuilletage du schiste. Pourrait-il s'agir d'un placage d'argile qui aurait cuit, ou d'une autre roche (par exemple un microgranite) ? La surface de cette roche présente elle aussi un aspect particulier, car elle est couverte de striures ouvertes, comme si la roche s'était dilatée au chauffage.

Beaucoup de questions non résolues donc concernant ce four. SI un géologue passe par là, merci d'y jeter un oeil et de me dire ce que vous en pensez.

07/09/2011
24/03/2012
Le "chaos de tout petit le vieux"
A lire dans cette rubrique
Baume de Giral.
Une jolie petite baume dans le versant nord de la can de Tardonnenche
Baume dolente.
Baume dolente, une grotte chargée d'histoire...
Carreau gallo-romain.
Reste de carreau gallo-romain
Cazelle à l'est de l'Hospitalet.
Cazelle à l'est de l'Hospitalet
Four à chaux de bel air.
Four à chaux de bel air
Four à chaux de Bryaigue.
Un cercle de pierre qui pourrait être un four à chaux, près de Bryaigue
Four à chaux de l'Hort de Dieu.
Four à chaux de l'Hort de Dieu
Four à chaux du cros del calsier 3.
Un four à chaux très dégradé, non loin de deux autres fours
Four à chaux du versant ouest du Causset de Barre.
Four à chaux du versant ouest du Causset de Barre.
Four à chaux n°2 du cros del calsier.
Four à chaux n°2 du cros del calsier
Four à chaux près du point 1028.
Un petit four à chaux installé dans une dépression de terrain, sur la can de l'Hospitalet
Grotte de Ferrière.
Grotte de Ferrière
Grotte des fées de Bassurels.
La baume des fées, ou grotte des fées, est située au pied de la falaise qui marque la limite sur de la can de l'Hospitalet, face à la vallée borgne et au Mont Aigoual, sous le Puech Vendut
L'aven des Corneilles.
Pourquoi aller à l'aven des Corneilles ? Pourquoi là plutôt qu'à l'aven Armand, son illustre voisin ?
L'enceinte protohistorique de la Rode à Drigas.
L'enceinte protohistorique de la Rode est la plus belle des enceintes protohistoriques du Causse Méjean.
L'éperon de Baumoleïro.
Au nord de la ferme de l'Hospitalet, la route qui a succédé à la draille de la Margeride isole à droite un petit éperon rocheux (cote 1021) dans lequel s'ouvre la grotte de Baumoleïro.
L'habitat préhistorique de l'aven des Corneilles.
L'habitat préhistorique de l'aven des Corneilles est situé à une quinzaine de mètres sous la surface du sol. Pour l'atteindre il faut descendre une rampe assez raide.]
La chapelle de la Fage Obscure.
La "Chapelle de la Fage Obscure" était un bâtiment faisant partie du complexe d'accueil de voyageurs qui a existé au moyen-âge sur le site de l'actuel hameau de l'Hospitalet.
La crête du Mazilhou.
La crête du Mazilhou se détache du Causset, à l'extrême sud de la can de l'Hospitalet, et plonge plein sud vers la vallée française.
La grotte de Baumoleïro.
Le valat de Baumoleïro est une petite vallée qui entaille le rebord de la can, à 1 km au nord de la ferme de l'Hospitalet. Elle tire son nom d'une petite grotte (en occitan, baoumo signifie grotte) également appelée grotte de l'Hospitalet, située au pied d'une barre rocheuse dominant le versant gauche du ravin.
La grotte des Farous.
Lorsqu'on observe la Terre depuis la Lune, par une nuit sans nuages, on aperçoit une immense masse continentale hérissée de caps et de péninsules. C'est le vaste ensemble afro-asiato-européen.
La grotte du castelas ouest de Barre.
La grotte du castelas ouest de Barre
La peyro de la pendulho.
La peyro de la pendulho est une pierre très anciennement retouchée par l'homme, sur la can de Ferrière.
Le cap barré du Causset.
La pointe sud du lieu-dit "Le Causset" est extrêmement effilée. Deux falaises d'une dizaine de mètres de haut enserrent une bande de terrain qui va en se rétrécissant.
Le Castelas de Saint Laurent de Trèves.
Le castelas de Saint Laurent est ce vaste éperon rocheux, plat sur son sommet, au sud et à l'est duquel sont disposées une partie des maisons du village actuel.
Le château de Terre Rouge.
Le château de Terre Rouge se dressait à proximité de la route de la corniche des Cévennes, sur la can de l'Hospitalet.
Le dolmen de Puech Vendut.
Puech Vendut accueille la seule tombe mégalithique connue sur la can.
Le four à chaux de la Coste.
Voici l'un des rares fours à chaux situés sur le schiste, aux alentours de la can.
Le four à chaux des Crottes.
Le four à chaux des Crottes
Le four à chaux du Causset de Barre.
A 200 mètres à l'ouest des Balmes, au nord du petit plateau appellé le Causset de Barre, se trouve un curieux reste de construction de forme circulaire, à demi enfouie dans une sorte de terre-plein.
Le four à chaux du plo del calcio.
Le four à chaux du plo del calcio
Le four à chaux du Plo du Toupi.
Un four à chaux assez dégradé, sur un replat au dessus du plo du Toupi
Le four à chaux et le bloc.
Un curieux site, comme un four à chaux avec un énorme bloc dedans
Le four à chaux n°1 du cros del calsier.
Le four à chaux n°1 du cros del calcier
Le grand porche de Camplong.
Le grand porche de Camplong
Le menhir de Grizac.
Sur le magnifique plateau calcaire de Grizac se dresse un menhir aux propriétés étonnantes…
Le menhir des Crottes.
Le menhir des Crottes
Le rocher des conques.
Le rocher des Conques est un ensemble de pierres gravées situé sur la can de Ferrière.
Le Rocher des fées du Barret.
Le "Rocher des fées", situé au Barret sur la commune de Barre de Cévennes, est un site autour duquel tournent beaucoup d'histoires et de légendes.
Les cupules de Grattegals.
Au dessus de grattegals, sur un rocher surplombant la rivière, la plus grosse cupule des environs
Les rochers gravés du Causset de Barre.
Sur la butte témoin calcaire et gréseuse dominant le lieu-dit La cure, au nord de Barre des Cévennes, sur le Causset de Barre, se trouve un ensemble d'aménagements pouvant dater de l'âge du fer
Les traces de dinosaures du Trescol.
[Pas de résumé]
Menhir de la colline 1050.
Petit menhir penché sur la colline 1050 au dessus de la plaine des Crottes
Menhir du col de Tartabisac.
Un petit menhir bien visible au col de Tartabisac
Menhir poli de la lavogne des crottes.
Menhir poli de la lavogne des crottes
Mont vieux.
Un site qui regroupe des roches gravées, des traces de bâtiments sans doute très anciens...
Scories.
Scories au bas des pentes est du serre de Montgros
Scories.
Scories au bas des pentes nord-est du serre de Montgros
Scories.
Scories au bas des pentes nord-est du serre de Montgros
Scories.
Scories au bas des pentes nord-est du serre de Montgros
Scories.
Scories au bas des pentes nord-est du serre de Montgros
Scories dans le vallon de la Borie.
Scories dans le vallon de La Borie, près de la piste
Scories dans le vallon de solpérière.
Scories dans le vallon de solpérière.
Scories sur la bordure de la can au pied du Serre de Montgros.
Ensemble de petites scories sur la bordure de la can, au nord-est du serre de Montgros
Traces de dinosaure du ravin de fontanille.
Traces de dinosaure du ravin de fontanille, dans le lit de la rivière.
Traces de dinosaure du ravin de Saint Laurent.
Sur un rocher près du sentier qui monte de Saint Laurent à la can, on peut voir 4 traces de dinosaures peu marquées.
Tumuli sur la can de Saint Laurent.
Deux tumulus côte à côte sur la can de Saint Laurent.
Tumulus 1 du col de vache.
Le tumulus du col de vache a été fouillé, et a révélé les restes d'un guerrier.
Tumulus 4 de la can noire centrale.
Ce tumulus est situé à quelques mètres au nord de la piste qui mène de Terre Rouge à Barre
Tumulus 4 de la can noire centrale.
Un des tumuli de la Can Noire centrale.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages