Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Le demi arc de cercle
Vu de l'autre côté
Les faces des pierres de schiste
Une pierre de schise rubéfiée
Détail d'une pierre de schiste ayant manifestement chauffé
La surface "bulleuse" d'une pierre du four

Le four à chaux de la Coste

La Coste est un hameau situé à environ 1 km 500 des corniches orientales de la can de l'Hospitalet, 500 mètres au nord-est de l'église de Saint-Flour du Pompidou. A une centaine de mètres à l'est du hameau, juste au dessus du sentier, il y a un four à chaux de petites dimensions. Son côté nord est relativement bien conservé, il est d forme légèrement voûtée. Son côté sud est entièrement détruit. Ce four présente une particularités que je n'ai pas vues ailleurs autour de la can : il est bâti sur le schiste. Les autres fours que je connais sont bâtis sur le calcaire, en rebord de plateau ou sur le ressès. Cela semble signifier que les utilisateurs de ce four ont préféré y amener les matériaux bruts (calcaire) plutôt que d'en emmener la chaux transformée. Donc à priori, il a dû être mis en place pour produire la chaux qui a servi sur place, c'est à dire au hameau des Costes même.

Autre curiosité, dépendant de la première : il est bâti en schiste. Cette roche est beaucoup plus friable et irrégulière que le calcaire que l'on rencontre habituellement, cela a donc dû générer une fragilité plus grande du four. En observant de près les blocs, on observe que certaines pierres ont une texture inhabituelle : l'intérieur est gris, avec plein de petites bulles, comme s'il s'agissait d'une matière volcanique. Cela ne ressemble pas du tout au feuilletage du schiste. Pourrait-il s'agir d'un placage d'argile qui aurait cuit, ou d'une autre roche (par exemple un microgranite) ? La surface de cette roche présente elle aussi un aspect particulier, car elle est couverte de striures ouvertes, comme si la roche s'était dilatée au chauffage.

Beaucoup de questions non résolues donc concernant ce four. SI un géologue passe par là, merci d'y jeter un oeil et de me dire ce que vous en pensez.

07/09/2011
24/03/2012
Le "chaos de tout petit le vieux"
A lire dans cette rubrique
Le col de Tartabisac.
Tartabisac. Un nom qui sonne pour un lieu qui résonne
Amorces du "chaos de petit le vieux".
Amorces du "chaos de petit le vieux"
Balzac, terrain de parachutage clandestin en 1944.
"Balzac" était l'un des 3 terrains de parachutage homologués par les instances de la résistance durant la seconde guerre mondiale sur ou à proximité immédiate de la can de l'Hospitalet.
Four à chaux près du point 1028.
Un petit four à chaux installé dans une dépression de terrain, sur la can de l'Hospitalet
La grotte de Tartabisac 1.
La grotte de tartabisac 1 est la sortie d'une longue rivière souterraine qui circule sous la can de l'Hospitalet.
Le "chaos de tout petit le vieux".
Le long de la route qui mène de l'Hospitalet au Pompidou s'étend une belle zone dolomitique basse
Le devès.
Le Devès est cette vaste zone plane que longe la route de la Corniche des Cévennes sur la Can de l'Hospitalet, avant d'entamer la descente vers le village du Pompidou.
Le four à chaux de la Coste.
Voici l'un des rares fours à chaux situés sur le schiste, aux alentours de la can.
Le grand porche de Camplong.
Le grand porche de Camplong
Le Pompidou.
Difficile de passer à côté du Pompidou lorsque l'on s'intéresse de près à la can de l'Hospitalet. Ce village est en effet une sorte de porte d'entrée de la can, dernier bastion civilisé avant d'entamer la montée qui mène au ciel
Les Crottes.
Les crottes est un lieu-dit situé près de la bordure sud-est de la can de l'Hospitalet, juste au dessus de la route qui descend au Pompidou.
Camplong.
Camplong
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages