Le tour de la tourbière des Sagnes et du peschio

Le secteur du Mont Lozère où se situe cette balade est l’un des plus fréquentés du massif, et pour cause : l’étang de Barrandon, aménagé pour la pêche de loisir, attire beaucoup de familles en recherche d’une sortie facile et ludique. J’y suis souvent venu avec mes propres enfants, et c’est vrai qu’il est plaisant de s’égailler sur les rives au sortir de la voiture, sans avoir à traîner contre leur gré des marmots râleurs…

Pour autant, une fois quelques truites sorties de l’eau et le pique-nique pris, l’envie peut prendre de s’aventurer un peu plus dans les profondeurs de la nature environnante. C’est là qu’intervient la balade de la tourbière, classique petite rando des environs. Je vous en propose ici une légère variante qui contourne le serre de Countrast par l’ouest, et permet de diversifier les paysages et curiosités traversés.

Départ donc par le sentier normal, en direction du Signal des Laubies. A 600 mètres du départ, le quitter pour aller tout droit alors qu’il fait un franc virage à droite. On se retrouve sur une délicieuse piste peu marquée, couverte d’herbe et entourée de clairières de callune. La forêt fait son apparition un peu plus loin. Si vous êtes attentifs, vous y apercevrez sur votre droite une curieuse clairière au sol caillouteux. C’est l’un des vestiges d’une industrie de fabrication de plomb qui a fonctionné des siècles durant sur ce secteur durant la seconde partie du moyen-âge.

Une clairière stérile laissée par l’industrie du plomb

Suivre cette piste sur 1 km et la quitter au point côté 1366 vers la droite. On remonte alors une petite vallée intime et secrète, d’abord dans les bois puis le long de vastes espaces ouverts parcourus de ruisseaux qui ne cessent d’apparaître et de disparaître entre les herbes hautes. On rejoint le sentier du tour de la tourbière au point côté 1391. Tourner à gauche, puis à droite après 500 mètres. La tourbière apparaît alors sur fonds de sommets, vaste espace plan parsemé de fleurs à la bonne saison.

Au loin, le versant nord du signal des Laubies
La tourbière des Sagnes apparaît

Le barrage est un des points intéressants de cette boucle. Couvert de végétation, il est peu visible dans le paysage et le randonneur inattentif peut passer devant sans le remarquer. Mais il a eu une influence déterminante que le paysage local. Il a sans doute été construit pour ménager un petit étang d’élevage de poissons (truites ?), comme l’indique le nom de « Peschio » porté sur la carte. Mais une surface d’eau de ce type nécessite un entretien constant pour ne pas se colmater, ce qui n’a probablement pas été fait, menant irrémédiablement vers une transformation en tourbière. Le vaste espace parfaitement plan que l’on aperçoit en amont du barrage correspond sans doute à l’étendue d’eau qui lui a préexisté. La tourbière qui en résulte présente un intérêt écologique important, très riche d’une faune et d’une flore caractéristique qui le vaut le classement en ZNIEFF (Zone naturelle d’Intérêt Faunistique et Floristique). Si la localisation de la zone en coeur du Parc national des Cévennes ne vous avait pas encore suffisamment alerté sur le fait que la cueillette est ici règlementée, voilà une raison supplémentaire de faire attention.

On remonte ensuite plein nord jusqu’à la Croix de Maître Vidal, carrefour important puisqu’on y rejoint le sentier de crête, qui court sur toute la longueur du massif. Si vous le prenez sur la droite il vous ramènera à l’étang de Barrandon, mais je vous suggère d’emprunter plutôt la piste qui part plein ouest le long de la lisière de la forêt. A 500 mètres, tourner à gauche sur une piste perpendiculaire, la suivre environ 150 mètres et tourner à droite dans une piste traversière peu visible car partiellement végétalisée. Elle vous mènera en quelques minutes au « Roc du chien fou« , un chaos granitique magnifique et chargé d’histoire.

L’entrée du chemin qui mène au roc du chien fou, bien embroussaillée en 2021
Le roc du chien fou

Je vous fais confiance pour trouver le chemin du retour tout seuls…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.