Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources

Les enceintes protohistoriques

Les enceintes protohistoriques sont des fortifications rustiques qui datent généralement de l'âge du fer mais peuvent être un peu plus anciennes. Elles se présentent sous la forme d'un mur épais (entre 2 et 4 mètres), d'une hauteur variant entre 4 et... je ne sais pas combien de mètres. Le mur est généralement bâti en pierre sèche, souvent avec des parements (rangées de pierres bien empilées formant deux parois verticales, entre lesquelles on remplit de pierres en vrac).
Parfois, un fossé entoure la muraille côté extérieur.
Lorsque c'est possible, l'enceinte s'installe sur une avancée rocheuse entourée de falaises pour limiter la longueur de mur à construire. On parle alors de cap barré.
Ces enceintes ne sont pas à proprement parler des forteresses, en ce sens qu'elles n'étaient pas occupées par des armées. Ce sont plutôt des sortes de villages fortifiés : à l'intérieur s'installaient des maisons, généralement adossées à la muraille, et une large proportion du terrain était laissée non construite, sans doute pour permettre de faire un peu de culture et d'élevage.
Sur les causses les enceintes et cap barrés sont très nombreux. Sur la can de l'Hospitalet, à ma connaissance on ne connait pas d'enceinte au sens strict, mais il existe un cap barré au Causset.
21/11/2007
Les cap barrés
A lire dans cette rubrique
Les cap barrés.
Les cap barrés sont des fortifications qui datent généralement de l'âge du fer.
Les enceintes protohistoriques.
Les enceintes protohistoriques sont des fortifications rustiques qui datent généralement de l'âge du fer mais peuvent être un peu plus anciennes.
L'oppidum de Ventajols.
Au point côté 972, non loin de la crête qui monte de Ventajols, la can de Balazuègnes se termine par une petite excroissance parfaitement plane, sur laquelle il est censé y avoir eu un oppidum gallo romain.
Le château de Saint Laurent de Trèves.
L'actuel site des traces de dinosaures, au dessus du village de Saint Laurent de Trèves, s'appelle le "castelas". Comme "château" en occitan.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages