Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources

Les pierres taillées sur la can de l'Hospitalet

Elles sont rares sur la can, pour deux raisons principales :

  • L'homme a été totalement absent de la can durant une grande partie de la pleine époque de la pierre taillée. Sur la fin de cette période, il a commencé à y passer furtivement avant, enfin, de s'y installer réellement (vers -3000). Or c'est dès cette époque que des outils plus performants ont commencé à être fabriqués en métal, et que les outils de pierre ont perdu de leur intérêt. On pourrait donc presque dire que l'homme s'est installé sur la can avec des outils de fer.
  • Autre facteur limitant : la matière première. Le silex n'existe ni sur la can ni sur les grands causses voisins. Il doit être importé de loin (exemple, sur l'Aigoual, de silex importés du Grand-Pressigny en Indre et Loire). Les hommes de l'époque l'utilisent donc très peu, et travaillent tant bien que mal la "chaille", sorte de rognon siliceux que l'on trouve dans les calcaires locaux, produisant des outils fragiles et de mauvaise qualité.

Il ne se trouve donc sur la can que quelques pierres taillées éparses (débris de chaille, galets de quarz brisés), en tout cas je n'ai entendu parler d'aucun "gisement" comme il en existe sur les causses par exemple.

22/07/2008
Les chailles, silex du pauvre
A lire dans cette rubrique
Les chailles, silex du pauvre.
La "chaille" est une roche siliceuse apparentée au silex, généralement de couleur claire, que l'on trouve dans les calcaires du jurassique.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages