Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Le hameau de l'Hospitalet vers 1890... Tout est calme

Le XIXème siècle

Le XIXème siècle est une période de transition sur la can : les châteaux sont tombés, les itinéraires de grande circulation qui y passent sont peu à peu délaissés au profit d'autres choix... La can retourne à l'écart du monde, et redevient un territoire agricole pauvre et difficile à travailler.

En 1813 le préfet Gamot en visite décrit une can inculte pour sa plus grande partie, ne présentant que des roches et des amas de pierres blanchâtres. Quelques terres sont en culture, dont des seigles qui lui paraissent en bon état.

En 1894, la can est toujours entièrement nue, sans aucune trace de végétation, d'après un voyageur de cette époque, qui précise qu'on n'y aperçoit que les ruines du château de Terre Rouge... Les choses ont bien changé ! (dlc, p. 198).

Pourtant, à la fin de cette période, des frémissements se font sentir... Les protestants, qui gardent en mémoire tout ce qui s'est passé sur la can au XVIIIème siècle, reviennent y tenir des assemblées. Les premiers touristes fréquentent les environs et remarquent l'intérêt de la corniche des Cévennes...

La can redeviendra bientôt un lieu important...

 

 

En 1852 : 8 habitants à la bastide de bassurels, 9 habitants à Montgros, peyrastre 50, balazuègnes 128 (dgl)

25/05/2008
Le XXème siècle
A lire dans cette rubrique
La seconde guerre mondiale.
Jusqu'en 1942 la can de l'Hospitalet et ses environs restent en dehors de la guerre. Après l'invasion de la zone libre, par contre, des actions de résistance y sont menées.
Assemblée religieuse sur la Can de l'Hospitalet en 1841.
Les archives de la Société pour l'encouragement de l'Instruction primaire parmi les Protestants de France conservent dans le rapport de 1841-1842 le souvenir d'une assemblée sur la Can
La première guerre mondiale.
La can, vide d'hommes, n'a rien vécu de particulier durant des années sombres de la première guerre mondiale : les communes de la périphérie ont vécu la même chose que tant d'autres en France rurale.
Le renouveau protestant.
A la fin du XIXème siècle démarre un important mouvement de commémoration pour le protestantisme français et cévenol. De grandes assemblées réunissent des centaines, voire des milliers de personnes sur différents sites des Cévennes marqués par des événements de l'époque "héroïque" 1685 - 1705.
Le XIXème siècle.
Le XIXème siècle est une période de transition sur la can : les châteaux sont tombés, les itinéraires de grande circulation qui y passent sont peu à peu délaissés au profit d'autres choix...
Le XXème siècle.
Au début du XXème siècle la can de l'Hospitalet est un lieu oublié du monde, à l'écart de tout passage et de tout intérêt. Il n'y subsiste que quelques entreprises agricoles.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages