Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Le tumulus du Causset
Un clapas clapas sur le Suquet. Sa forme très régulière, et la légère déperssion qu'on observe en son centre, pourraient faire penser à un tumulus... mais ce n'en est pas un.
Un clapas de la can de Saint Laurent que la forme générale et la taille pourrait faire ressembler à un tumulus. Mais les pierres sont un peu grosses et entassées sans soin... A priori, c'est raté !

Les tumulus

Les tumuli sont des tertes de terre ou de pierre (quoi que dans ce cas on parle plutôt de Cairn) qui recouvrent une sépulture pré ou protohistorique. Cette sépulture peut être une sépulture mégalithique collective (on parlera alors de dolmen) datant de l'époque mégalithique, ou une tombe à coffre qui est une sépulture individuelle datant, en général, du premier âge du fer (VIIème siècle avant JC).

Le terme de tumulus recouvre donc une très grande diversité de choses. Un tumulus de tombe à coffre peut mesurer quelques mètres de longueur et à peine un mètre de large, le tumulus d'un ensemble de dolmens groupés peut mesurer plusieurs dizaines de mètres de longueur et de hauteur.

Les tumuli de terre sont rares à nos époques car ils n'ont en général pas résisté au temps et à l'érosion. Ce que l'on a pris l'habitude d'appeller des dolmens, à savoir une table de pierre posée sur des pieds également en pierre, n'était en fait à l'origine que la structure d'étayage interne au tumulus proprement dit, qui a disparu depuis.

Comment différencier un tumulus d'un clapas ?

Il n'est pas toujours aisé de faire la différence entre un tumulus et un simple clapas, qui peuvent avoir le même genre de taille et de forme. Voici quelques points à observer, sachant qu'aucun d'eux n'apporte une certitude, et qu'il faut parfois faire appel à quelqu'un qui en a vu... beaucoup pour faire réellement la différence.

  • Les tumuli sont souvent végétalisés : soit que les pierres aient eu le temps, avec les millénaires, de se recouvrir d'une couche de terre puis d'herbe, soit que les bâtisseurs les aient intentionnellement couverts de terre... mais il existe des tumuli en pierre nue ! Mais dans ce cas, n'y a-t-il jamais eu de terre, ou a-t-elle été enlevée par la suite ? La question n'est pas des plus limpide !
  • Si le tumulus n'est pas végétalisé, on observe souvent un certain soin dans le choix et l'empilement des pierres : elles sont de tailles assez homogènes, et aucune ne dépasse exagérément.
  • Les tumuli ont généralement une forme régulière : ronde ou ovale... mais certains clapas aussi !
  • Les tumuli ont généralement une hauteur assez modeste (1 m ou moins), et présentent un profil pentu sur les bords et relativement plat sur le dessus
  • Il arrive que le coffre se soit effondré par rupture de la dalle supérieure sous le poids des pierres. Le sommet du tumulus présente alors un creux caractéristique.
  • Si le tumulus a été fouillé, ce qui arrive hélas très souvent de manière sauvage, le sommet du tumulus présente une fosse de la forme du coffre initial, qui peut mesurer 2 à 3 mètres de long sur 1 mètre de large, et les cailloux sont entassés sur les côtés, dégradant ainsi la forme originelle.

Sur la can

Il existe une trentaine de tumuli avérés sur la can, et sans doute quelques dizaines encore à découvrir ou authentifier, car un grand nombre sont très peu marqués, ou recouverts de clapas, etc... Pour l'essentiel, les tumuli sont disposés sur les bordures du plateau, sur les épaules ou les arêtes qui s'en détachent, mais très rarement au centre. Ils sont parfois regroupés, comme dans les environs du col de Vache ou en bordure sud de la can noire, au dessus du Rocher des Fées (Barre des Cévennes). Mais le plus souvent ils sont isolés.

Leur taille varie de 3-4 mètres à 20 mètres de diamètre, leur hauteur peut aller de 50 cm à 2 mètres... on est loin de tertres géants que l'on peut parfois trouver dans d'autres régions de France.

 

01/05/2010
09/04/2008
Tumulus possible en versant nord du Puech Vendut Tumulus du Causset
A lire dans cette rubrique
Les tombes à coffre.
Les tombes à coffre sont des sépultures individuelle datant, en général, du premier âge du fer (VIIème siècle avant JC), à la différence des dolmens plus anciens et de taille plus importante, qui servaint à inhumer plusieurs personnes
Tumuli sur la can de Saint Laurent.
Deux tumulus côte à côte sur la can de Saint Laurent.
Tumulus 1 du col de vache.
Le tumulus du col de vache a été fouillé, et a révélé les restes d'un guerrier.
Tumulus 4 de la can noire centrale.
Ce tumulus est situé à quelques mètres au nord de la piste qui mène de Terre Rouge à Barre
Tumulus 4 de la can noire centrale.
Un des tumuli de la Can Noire centrale.
Tumulus de Terre Rouge.
Tumulus de Terre Rouge
Tumulus du Causset.
A quelques centaines de mètres au nord de la muraille du cap barré du Causset, près de la piste qui va vers les crottes, une butte régulière fait penser à un tumulus.
Tumulus présumé sur la can de Balazuègne.
Petit col entre l'enclos du PNC et le point côté 986. Un bombement pierreux enherbé.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages