La grotte bègue

Cette grotte-ci bégaye. Le long du chemin, elle nous montre successivement deux ouvertures. La première est faussement accueillante : l’entrée ronde et prometteuse vous emmène bientôt sur une étroiture plus sévère. La seconde est faussement dangereuse : l’ovale étroit et noir donne au contraire accès à deux salles spacieuses, la seconde est décoré de concrétions généreuses. L’une et l’autre communiquent par une courte galerie qui fera mouiller les coudes et les genoux. Aucun danger nulle part, entrer par-ci et ressortir par là constituera une attraction efficace pour les enfants petits et grands… qui auront eu le courage de monter les 400 mètres de dénivelé depuis Racoules. Mais tout le sommet du vallon (qui s’appelle le vallon du bègue, précisons-le au passage) justifie largement le déplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.