Le tuyau à Coulisse

Le « tuyau coulissant » est un petit sifflet très facile à fabriquer qui exploite le principe de la flûte de pan, et permet, au minimum, de produire des sifflements puissantes et ludiques, et au maximum, si vous avez l’oreille musicale et un peu d’adresse, de jouer de petites mélodies.

Tuyau coulissant de frêne

Coupez un jeune rameau de frêne de l’année. Il doit être frais. Prélevez une petite longueur (10 cm), bien droite et sans nœuds. Sans l’abimer, détachez l’écorce du bois, en suivant méthodiquement le processus indiqué ici.

Une fois que c’est fait, tirez le bois jusqu’à l’extraire presque complètement de l’écorce. Vous disposez là d’un excellent tuyau dont vous tirerez facilement des sons stridents et puissants en soufflant dedans à la manière d’une flûte de pan.

Mieux, vous pourrez facilement moduler la note en enfonçant plus ou moins le cœur du rameau à l’intérieur de l’écorce. Avec un peu d’habitude, vous imiterez le cri de la chouette hulotte femelle(enfoncer le bois au fur et à mesure), ou de la buse (tirer le bois).

Le tube coulissant

Tuyau coulissant à eau

Beaucoup plus simple à fabriquer, et qui produit des sons amusants. Procurez vous une tige creuse, de la plante de votre choix (renouée, anthrisque, sureau…). Fabriquez un tube ouvert des deux côtés. Tel quel, il ne peut pas être utilisé selon le principe de la flûte de pan car cela nécessiterait qu’il soit fermé sur l’un de ses côtés. Plongez l’extrémité inférieure dans l’eau (fontaine, rivière, ou… gourde) et soufflez de l’autre côté comme avec un tube de flûte de pan. L’eau bouchant l’extrémité inférieure, le son va sortir. Mais quand vous soufflerez, cela va appuyer sur la surface de l’eau, qui va donc baisser dans le tube, c’est donc bien une sorte de piston qui va bouger, mais sans que vous puissiez vous-même contrôler ses mouvements. Cela va produire un son ressemblant à la fois à celui de la flute de pan et à celui d’un groupe de bulles ! Faites des essais en enfonçant plus ou moins le tube dans l’eau… attention, on en prend plein la poire !