Mes Cévennes à moi

C’est quoi, au juste, les Cévennes ? A cette question vaste comme le monde, je vais d’abord vous proposer ma propre réponse au travers des différentes rubriques du site, dans lesquelles je vous promènerai là ou j’ai envie, si vous voulez bien me suivre. Attention, mes Cévennes à moi constituent un territoire qui n’existe que dans mon cœur. Il s’étend grosso-modo du Massif de l’Aigoual, au sud, au Mont Lozère, au nord, en passant par le Causse Méjean, à l’ouest, et les vallées cévenoles schisteuses, à l’est.

Pour les besoins de ce site, j’ai découpé mes Cévennes personnelles en grandes zones correspondant grosso-modo aux différents massifs qui les composent. C’est évidemment un peu sommaire, si vous voulez approfondir il vous faudra chercher vous-même les lieux sur une carte (mais ça ne fait pas de mal aux rêves).

Dans cette liste, la can de l’Hospitalet, last but no least, à fait l’objet d’un travail particulier, plus fouillé que pour le reste de la région. Parce que j’y vis, tout simplement, et que l’acuité de mon intérêt y est encore plus forte qu’ailleurs. Du coup, le ton de cette rubrique est plus spécialisé, plus analytique, avec de nombreuses références à des écrits et travaux d’autres personnes – donc forcément un peu moins personnel…

Puis, à un moment ou un autre de vos lectures sur ces pages, il est possible que ce pays vous happe dans les replis de ses montagnes, de ses destins croisés ou de ses histoires folles. Alors vous aurez sans doute envie de tracer votre propre route. Le moment sera venu de plonger à votre tour !
Allez, bonne route, et tenez-moi au courant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *