Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Cévenne vivante
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Généralités
Vie
Gens
Coins
Balades
Récits
Art
Le lampadaire de Montagut
Une porte étrangement tordue à Montagut

Montagut sur désert

Montagut est loin... Montagut est haut... Montagut est perdu. Pour arriver à ce hameau il faut emprunter une piste à la sortie de Vébron et suivre ses lacets incertains sur une durée indéterminée. L'arrivée descendante donne l'impression de s'enterrer, de quitter la lumière du ciel pour une retraite sombre... Quelques bâtiments dispersés se laissent apercevoir furtivement dans des pentes terribles de raideur. Ils sont fatigués, rongés par l'âge et l'abandon. Au pied des pans de murs écroulés on peut pourtant apercevoir des traces de culture maraîchère à peu près entretenue. Quelqu'un vient ici de temps à autres, travailler la terre et récolter les fruits de son travail. C'est ???... Il est plutôt sauvage, il n'aime guère les visiteurs, encore moins les touristes et pire encore le Parc National des Cévennes. Le chemin qui traverse le village et continue vers Baume dolente trace au pied de ses jardins. Si par hasard il est à l'ouvrage, mieux vaut courber le dos, fermer les oreilles et passer bien vite, oreilles et coeur fermé. Mais la plupart du temps seul le vent résonne entre les toits branlants et la traversée s'effectue comme au travers d'un village fantôme de l'ouest américain.

Lorsqu'on quitte la piste pour s'engager sur le chemin, on passe au delà du bout du monde. Ici, même ce qui tient encore debout défie les lois de l'équilibre. Tout le pays a dû bouger, à l'occasion d'un tremblement de terre mythique et oublié. Les portes donnent sur des espaces exposés au ciel, où des arbres poussent dans d'anciennes cuisines. Les pas font crisser des débris de lauzes et d'autres traces humaines ou préhumaines impossibles à identifier... Partout, le silence de la mort. Plus loin, les derniers lambeaux de murs prennent fin, donnant sur la nature glauque. Le chemin continue seul au delà des limites du monde connu. D'hommes, ici, il n'y a jamais eu, il n'y aura plus jamais.

17h30 heures. En ce mois de janvier, la nuit commence déjà à installer son univers. Au bout du bout, entre les masses sombres des premiers arbres, un globe lumineux apparaît soudain dans les premiers rayons de pénombre. La pleine lune ? Non. Un lampadaire. Il éclaire cet itinéraire vers le néant. Pour personne. Rien que pour moi.

23/06/2008
Bryaigue Les étranges tâches noires de la can de Saint Laurent
A lire dans cette rubrique
Baume dolente.
Baume dolente, une grotte chargée d'histoire...
Bryaigue.
J'ai toujours été stupéfait de l'immense diversité de paysages que présente la can de l'Hospitalet. Briaygue est peut-être l'illustration absolue de cette vérité.
C'est un pont.
C'est un pont où personne ne passe
Cros paradis.
Le Cros paradis est une "doline", c'est à dire une dépression dans la surface relativement plane de la can de Tardonnenche. Le 14 août 1718, en pleine période du désert, à l'appel d'un prédicant protestant venu du midi, une assemblée s'y réunit.
La grotte de Baumoleïro.
Le valat de Baumoleïro est une petite vallée qui entaille le rebord de la can, à 1 km au nord de la ferme de l'Hospitalet. Elle tire son nom d'une petite grotte (en occitan, baoumo signifie grotte) également appelée grotte de l'Hospitalet, située au pied d'une barre rocheuse dominant le versant gauche du ravin.
La grotte des Farous.
Lorsqu'on observe la Terre depuis la Lune, par une nuit sans nuages, on aperçoit une immense masse continentale hérissée de caps et de péninsules. C'est le vaste ensemble afro-asiato-européen.
La plus belle cabine téléphonique du monde.
La pénétration du téléphone portable en Cévennes est lente. Certains grands opérateurs annoncent fièrement qu'ils couvrent tout le territoire, c'est à dire 99%. Les 1% restants, c'est évidemment ici.
La quille de Saint Laurent.
La quille de Saint Laurent est un rocher à la forme caractéristique qui domine le village.
Le château de Terre Rouge.
Le château de Terre Rouge se dressait à proximité de la route de la corniche des Cévennes, sur la can de l'Hospitalet.
Le jardin de Dieu.
"L'hort de Dieu"... le jardin de dieu en occitan, hortus dei en latin. Ne pas confondre cet Hort de Dieu là avec celui, beaucoup plus célèbre, de l'Aigoual.
Le ponor des Crottes.
Entre la ferme des crottes et la ferme de la Bastide s'étend une vaste prairie d'un vert intense, couleur rare sur la can. C'est la plaine des crottes
Le rocher des conques.
Le rocher des Conques est un ensemble de pierres gravées situé sur la can de Ferrière.
Le Rocher des fées du Barret.
Le "Rocher des fées", situé au Barret sur la commune de Barre de Cévennes, est un site autour duquel tournent beaucoup d'histoires et de légendes.
Le site des traces de dinosaures à Saint Laurent de Trèves.
Un site magnifique, merveilleux, et touristique, aussi...
Les bouteilles de Barre-des-Cévennes.
La rue principale de Barre des Cévennes est le siège d'un fait intrigant.
Les étranges tâches noires de la can de Saint Laurent.
Sur une photo aérienne de l'IGN, campagne 1947, on aperçoit, à la surface de l'une des prairies de la can de Saint Laurent de Trèves, 4 alignements de taches noires bien mystérieux.
Les prairies de Montgros, ou "le p'tit coin magique".
Au pied du versant sud du serre de Montgros, il existe un ensemble de prairies tout à fait uniques à mes yeux, que les enfants ont d'ailleurs spontanément nommées "le p'tit coin magique", c'est pour dire...
Mars la rouge.
Attention, dans 5 secondes, insertion sur orbite martienne... 4, 3, 2, 1... capture.
Montagut sur désert.
Montagut est loin... Montagut est haut... Montagut est perdu.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages