Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Cévenne vivante
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Généralités
Vie
Gens
Coins
Balades
Récits
Art
Rubrique : Balade
Ambiance de sous-bois de hêtre, au dessus de Massevaques
En marche sur le chemin de Mitterrand
La croix de "La quillette", au dessus de Rousses
Hors sentier, sur la crête entre la quillette et le col de Porte. Au loin, le Mont Lozère est encore enneigé.
A peu de distance su col de Porte, le sentier serpente sur la crête.
Au détour de la piste apparaît Massevaques
Le sentier débouche au pré de Terron.
Au pré de Terron, témoins de l'intense activité pastorale, les arbustes trop grignotés par les moutons prennent des formes inattendues.
Aux alentours du pré de Terron, de magnifiques cépées de hêtres.
Descente vers Montcamp. Au loin le Mont Lozère, à gauche, le causse Méjean, entre les deux la vallée du Tarn.
Montcamp, niché au pied d'une butte-témoin de calcaire.
Le sentier remonte en direction des Ablatats
Aux Ablatats, une "mine à eau"
Depuis la piste qui rejoint Rousses, la crête au dessus des ablatats prend le profil de Mitterrand.
L'itinéraire

Le chemin de Mitterrand

François Mitterrand connaissait et aimait les Cévennes. Vingt ans durant, il est régulièrement venu séjourner dans ce pays retranché du monde, pour s'y ressourcer au contact de la nature et des cévenols. J'ai longuement raconté ici les motivations du grand homme à fréquenter nos montagnes, et les souvenirs émus qu'en gardent les gens du pays. Vous y apprendrez peut-être que Mitterrand était un grand marcheur, et qu'il a souvent arpenté les chemins qui jalonnaient le flanc nord de l'Aigoual, en particulier autour de Massevaques (sur la commune de Rousses), hameau où il était accueilli par un ami. Il faisait en particulier régulièrement le trajet Massevaques - Les Vanels pour descendre déjeuner à l'auberge, à tel point que les gens du pays ont pris l'habitude d'appeler l'itinéraire en question "Le chemin de Mitterrand".

Je vous propose donc un itinéraire qui emprunte ce trajet. Je l'ai élargi pour en faire une boucle. Si, comme moi, vous êtes adeptes des pèlerinages, je vous conseille cette balade magnifique, aux paysages très diversifiés et souvent grandioses.

A Rousses, prenez la D119 en direction de Cabrillac. Passez le pont et garez vous dès que vous pouvez. Le départ se fait sur la droite, juste après le dernier bâtiment. à 300 mètres, prendre la piste qui monte à gauche. Vous pouvez soit la suivre jusqu'au col de Porte, soit la quitter deux ou trois virages plus haut pour rejoindre l'arête par un sentier peu tracé; je vous conseille évidemment cette seconde option, qui est plus sportive et nécessite un peu d'initiative (il faudra faire une petite section totalement hors sentier) mais beaucoup plus grandiose.

Au col de Porte, rejoindre Massevaques par la piste. Monter à la sortie supérieure du village et prendre à droite le sentier qui monte au pré de Terron. A partir d'ici vous êtes sur la balade favorite de Mitterrand.

Traverser le col du pré de Terron, suivre une longue piste forestière horizontale jusqu'à un second col ou la vue bascule côté Tarnon. Suivre plein nord la piste jusqu'au col de Peyrerol, prendre à droite la descente vers Montcamp, traverser le hameau.

Descendre la route jusqu'au valat de Besset. Là, prendre à droite un sentier balisé qui remonte légèrement, aller jusqu'au hameau des Ablatats.Dans le hameau, chercher la piste qui descend vers la rivière. Traverser le pont, puis suivre la piste qui revient plein nord en longeant la rivière et rejoint le point de départ.

L'itinéraire fait une quinzaine de kilomètres, pour 700 mètres de montée. Vous allez en prendre plein les yeux !

05/09/2013
Le chemin d'estive de Racoules Rando nocturne au pic de Finiels
A lire dans cette rubrique
Au fil du Bonheur.
Du flanc sud-est de l'Aigoual s'écoule une rivière singulière : le Bonheur
Gens de l'Aigoual.
Là-haut, au sommet de l'Aigoual, il y a un château. L'hiver, au milieu de la tourmente, des gens y travaillent.
L'Aigoual, montagne maudite.
La vraie histoire de l'Aigoual, racontée par Grand Père plus de 100 générations après les événements que l'on connaît
La table d'orientation de l'Aigoual.
Au sommet de l'Aigoual, il y a un château. A l'angle de ce château il y a une tour. Au sommet : une table d'orientation.
Le chemin de Mitterrand.
Un pélérinage sur les chemins de l'Aigoual qu'empruntait souvent François Mitterrand
Les portes des Cévennes.
Par où entrer en Cévennes ? Choisissez soigneusement votre porte car tout le reste en dépendra.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages