Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Situation générale de l'effondrement
L'ouverture en avril 2010

Aven de Tardonnenche

Dans un de ses écrits datant des années 50, Camille Hugues, l'infatigable explorateur des plateaux situés entre le Tarnon et la Mimente (entre autres), évoque l'existence d'un aven sur la can de Tardonnenche. Cet orifice aurait été situé non loin de la bordure surplombant le village du même nom. Plusieurs spéléologues qui s'intéressent à la can ont cherché cet aven, en vain. J'ai pris la suite, sans plus de succès à ce jour, bien que m'aient été rapportés plusieurs témoignages de première main faisant état de cavités dans ces parages.

En 2014, l'ancien propriétaire de cette partie du plateau à partir des années 70 m'a raconté avoir connu cet aven, situé une centaine de mètres au sud du bâtiment agricole. Un trou sans doute important puisque "ça faisait du courant d'air et tout !". Il l'a finalement bouché avec des pierres et de la terre, et n'en a plus entendu parler jusqu'à son départ de cette terre, qu'il a vendue plus tard.

L'agriculteur qui a pris sa suite m'a raconté en 2005 qu'une cavité s'était ouverte sous les roues de son tracteur dans les année 90, à proximité immédiate du bâtiment agricole, Il l'avait rebouché avec une grande quantité de pierres et qu'il n'avait plus eu de nouvelles depuis.

En avril 2010, un petit effondrement s'est produit sur le plateau, au beau milieu d'un champ cultivé, à environ 130 mètres au sud du bâtiment agricole. Le propriétaire exploitant des lieux m'a dit que cela faisait la troisième fois qu'il s'ouvrait, que les deux fois précédentes il l'avait rebouché avec des pierres, mais que cette fois le trou lui semblait trop grand pour qu'il rebouche encore. De fait, l'ouverture a la forme d'un ovale de 2 mètres sur 1m50, et sous le sol elle s'étend assez largement dans un axe presque nord-sud. Le sol est descendu d'un mètre environ, et l'on n'y aperçoit aucune pierre. Tout cela laisse supposer qu'il y a là-dessous une cavité d'une certaine importance.

La synthèse de ces maigres informations difficiles à recouper semble donc indiquer qu'il y aurait au moins deux cavités distinctes :

  • une cavité à environ 100 mètres au sud du bâtiment agricole, peut-être correspond-t-elle à l'effondrement de 2010
  • une cavité à proximité immédiate du bâtiment, rebouchée et invisible

Sujet à "creuser" donc.

Dans un autre ordre d'idée, la tradition orale locale prétend qu'existerait entre le hameau de Tardonnenche et le versant nord du plateau un passage souterrain. Pour "preuve" : un chien de chasse aurait un jour disparu d'un côté et serait réapparu plus vite que de raison sur l'autre versant... Une telle cavité passerait sous la zone étudiée précédemment, et l'on aimerait imaginer qu'elle forme un ensemble unique avec le - ou les - aven(s) de Tardonnenche. Malheureusement, l'hypothèse est plus que douteuse : quel chien parcourrait de son plein gré un dédale de plusieurs centaines de mètres - a supposer qu'il existe ! - dans le noir absolu ? De plus, les spéléologues le savent bien : en milieu souterrain on progresse beaucoup moins vite qu'à l'air libre.

Mais l'anecdote n'est pas étonnante : ce type d'histoire se raconte presque systématiquement sur tous les territoires à grottes, et même en dehors. Les humains ne pénètrent pas volontiers le monde souterrain, mais ils fantasment beaucoup à son sujet !


01/05/2010
03/06/2014
19/06/2008
Aven de Ferrière Effondrement au sud de la prairie des Crottes
A lire dans cette rubrique
Amorce au nord-ouest des Conques.
Amorce au nord-ouest des Conques
Amorce au pied nord-est de Montgros.
Amorce au pied nord-est de Montgros
Amorce d'Artigue.
Amorce d'Artigue
Amorce de grotte à la pointe sud de la can noire.
Cette amorce est située près de la pointe sud de la can noire orientale.
Amorce de Pommaret.
Un début de trou proche de l'aven de Pommaret
Amorces du "chaos de petit le vieux".
Amorces du "chaos de petit le vieux"
Amorces du vallon de Nozière.
Dans le vallon au dessus de Nozière, plusieurs petites ouvertures...
Aven de Ferrière.
Aven inconnu au nord de Ferrière
Aven de Tardonnenche.
Aven introuvable signalé dans les années 50 sur la can de Tardonnenche
Aven rebouché de la plaine de montgros.
Au sud-est de l'aven de Montgros, un "tas de cailloux en creux" pourrait être un aven.
Aven rebouché de Montgros.
Un jour de 2005 où il faisait les foins, l'exploitant des prairies qui font face à la ferme de Montgros est passé au travers d'un trou qui s'est ouvert sans prévenir sous ses pieds...
Aven rebouché des Crottes.
Cet aven s'est ouvert spontanément en 2006 le long de la petite route qui mène à la ferme des Crottes. L'agriculteur, Guy Bazalgette, l'a rebouché au bout de quelques semaines.
Dolines a surveiller dans le vallon au dessus de l'Oultre.
Ensemble de 3 dolines qui absorbent les trop-pleins d'eau, dans le vallon au dessus de l'Oultre (can de Ferrière).
Effondrement au Devez.
En décembre 2006, un petit effondrement s'est produit au bord de la route de la corniche, au lieu dit Le Devez.
Effondrement au sud de la prairie des Crottes.
En juin 2008, Guy Bazalgettes, agriculteur sur le secteur des Crottes, découvre une ouverture d'environ 40 centimètres en faisant les foins dans la prairie des Crottes.
Effondrement dans la forêt au nord de l'aven de Montgros.
Effondrement du sol dans la forêt au nord de l'aven de Montgros
Effondrement près de la bastide.
Effondrements au nord de Terre rouge.
Une zone avec plusieus effondrements, au nord de Terre rouge
L'amorce de Nozière.
Une toute petite cavité en forme de chapeau de gendarme, sur le bord de la route du col du Rey
La fente de décollement des Crottes.
Elle est située juste au dessus du lacet de la d9, sous la ferme des Crottes bien visible lorsque l'on vient de la corniche des Cévennes et que l'on monte vers la can de l'Hospitalet.
La grotte de la carrière PNC.
Cette grotte s'ouvrait autrefois sur le site de la carrière qui a servi à rénover le château du Parc à Florac.
Le méandre du col des Faïsses.
A peu près à là verticale de la grotte du col des Faïsses, au pied d'une barre rocheuse de quelques mètres de haut, s'ouvre un étroit méandre.
Trou souffleur de Solpérière.
Le trou souffleur de Solpérière est situé juste au bord de la route dite "La cardinale", qui descend du col de Solpérière vers le village du même nom.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages