Silène

Il existe plusieurs dizaines d’espèces de Silènes. Deux d’entre eux au moins permettent de réaliser des petits bruitages :

Le silene a une visiteuse

L’une des espèces les plus courantes, le Silène enflé, ou Silène commun, Silene Vulgaris en latin, présente la particularité d’avoir un calice (c’est à dire l’ensemble des sépales, à ne pas confondre avec les pétales) bien rond et profond, que l’on peut utiliser pour faire des « pétarelles« , petits pétards amusants. La plante est d’ailleurs souvent appelée de ce nom dans le sud de la France.

Massif de Silene enfle Une autre espèce de Silène, que je n’ai pas plus précisément identifiée à ce jour, présente un calice très épais qui, en séchant, devient dur et résistant. Il suffit alors de le vider de ses graines comme une petite salière, puis de souffler dedans comme dans un tube de flûte de pan pour obtenir un son très aigu et puissant.