Le pissenlit

Voilà une plante bien banale, mais qui fait partie des chéries de la musique verte. On trouve des pissenlits partout, en grande quantité, tout le monde sait reconnaître leurs fleurs jaune d’or et même leurs feuilles dentelées qui permettent de faire des salades un peu amères mais délicieuses. Les pissenlits produisent parfois un « latex », ce jus blanc qui sort des tiges. Il est très amer, mais pas du tout toxique, juste écœurant.

Pissenlits dans la prairie

Avant la floraison, la tige est assez rigide, et difficilement utilisable pour la musique. Il vaut mieux attendre que les fleurs se soient transformées en fruits, et encore mieux, que les fruits se soient envolés… N’attendez pas trop tout de même, un mois plus tard les tiges auront carrément disparu.

Voilà, je vous laisse avec cette photo prises sur le parking de la très célèbre cascade de Rune, sur le Mont Lozère.

Magnifiques pissenlits de printemps sur le mont Lozere

A faire avec le pissenlit :