Les communes de la can de l’Hospitalet

Depuis 2016 et la vague de fusions, 7 communes possèdent des portions de territoire sur les plateaux des cans. Ce sont : Bassurels, Barre des Cévennes, Florac-trois-rivières, Le Pompidou, Rousses, Vébron, Cans et Cévennes.

On constate qu’aucune de ces communes n’est intégralement située sur le plateau, mais possède une partie « en bas » (vallée du Tarnon, de la Mimente, vallée Française ou vallée Borgne), et une partie en haut. On peut y voir là le souvenir des pratiques ancestrales d’estive : chaque hameau situé dans la vallée correspondait avec une « jasse » ou un hameau d’estive. L’activité agricole s’organisait entre ces deux pôles selon les saisons, en une sorte de semi nomadisme saisonnier. Plateau et vallée étaient donc nécessaires et complémentaires, et lorsque les communes ont été créées, ce besoin a été respecté.

Pour autant, les communes de la can ne sont pas réparti la can de manière équitable : la can ne fait qu’effleurer Rousses, Cans et Cévennes se taille la part du lion, les autres communes se répartissent à peu près équitablement le reste.

Le territoire vébronnais présente une particularité intéressante : il présente des territoires sur les deux versants (atlantique et méditerranéen) de la can.

Carte des communes de la can de l’Hospitalet avant 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *