Les routes et chemins de la can de l’Hospitalet et des alentours

Pour des raisons topographiques et géographiques, la can de l’Hospitalet a toujours été un endroit très employé pour circuler, localement et régionalement. D’une certain manière, la can est une route, avant d’être un territoire sur lequel on s’installe. Certes, comme tous les causses, elle est pratique, utile, mais tout de même dangereuse en raison des hivers rigoureux et de l’insécurité qui y règnent !

De grands itinéraires l’ont traversée à toutes les époques (les drailles, les chemins muletiers, la route des Gabales, le chemin de Valleraugue…) et ont fait de la can un carrefour important, sur lequel se sont érigées des installations humaines dédiées à la communication : l’Hospitalet, le château de Terre rouge, le péage du Rey, les auberges de Nozière, Saint Laurent…

Un seul itinéraire d’importance régionale existe encore aujourd’hui : la Corniche des Cévennes, qui s’est établie sur le tracé de la draille. Mais il y existe quelques itinéraires secondaires, comme la Cardinale

La route Cardinale

La route Cardinale, ou côte Cardinale, est une petite route raide et tortueuse qui monte de Salgas vers la can ...
Lire

Histoire des routes et chemins de la can de l’Hospitalet

Avant le néolithique : les voies des animaux Les premières traces d'itinéraires de circulation sur la corniche des Cévennes, la ...
Lire
Un sentier part vers l’infini, prairie de la ferme du Barret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *