Effondrements au nord de Terre rouge

A quelques centaines de mètres au nord de Terre Rouge, de part et d’autre de la piste du GR, se trouve une zone riche en effondrements en cours d’ouverture. A ce jour j’en ai recensé cinq, mais je ne suis pas certain d’avoir tout trouvé. Je vous les cite dans l’ordre dans lequel je les ai trouvés (en plusieurs visites successives) :

  • Le n°1 est situé à quelques mètres à l’ouest de la piste, visible de celle-ci. C’est un effondrement de forme ovale, qui en 2010 mesurait environ 4 mètres de longueur, 2 mètres dans la plus grande largeur, pour 1 m de profondeur. En avril 2013, un second effondrement est apparu à l’intérieur du précédent, sous la forme d’un puits circulaire d’environ 60 cm de diamètre et 1 mètre de profondeur.
Reprise d’aspiration dans l’effondrement n°1 en 2013
Sous l’effondrement n°1 en 2013
  • Le n°2 est situé à une vingtaine de mètres à l’ouest de la piste, il est invisible de celle-ci. C’est le plus grand de tous, il mesure environ 7 mètres de long sur 3 mètres de large, sur un peu plus d’un mètre de profondeur. Il ne semble pas avoir évolué récemment.
  • Le n°3 est situé juste sur le bord est de la piste, un peu plus au nord. Il est plus petit (1 m de diamètre environ), mais est apparu plus récemment. Je ne l’ai vu pour la première fois qu’en novembre 2010, il était tout récent car des lambeaux de pelouse formaient encore des passerelles au dessus. En avril 2013 les lambeaux d’herbe avaient disparu, laissant place à un trou circulaire d’environ 60 cm de profondeur et 60 cm de diamètre.
L’effondrement de Terre-Rouge n°3, au bord de la piste, en 2010

Le n°4 est plus modeste, quelques mètres à l’ouest du précédent (2 mètres sur 1 mètre, profondeur 70 cm). Il ne semble pas avoir évolué récemment.

L’effondrement n°4 en 2013

Enfin, n°5 est isolé, situé au sud du groupe précédent, environ à mi-chemin des ruines du château de terre rouge. Situé au pied d’une haie de quelques pins. Il est de forme circulaire, environ 3 mètres de diamètre, profondeur 1 mètre. Je l’ai découvert en avril 2013. Il semble n’avoir pas évolué depuis un certain temps.

L’effondrement n°5 en 2013

Toute la zone semble donc très évolutive, elle est probablement intéressante à surveiller ! Attention, ces effondrements ne sont pas forcément faciles à voir car ils sont régulièrement recouverts de branchages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.