Trou souffleur de Solpérière

Le trou souffleur de Solpérière est situé juste au bord de la route dite « La cardinale« , qui descend du col de Solpérière vers le village du même nom pour rejoindre Salgas dans la vallée du Tarnon, à quelques centaines de mètres avant l’embranchement qui mène aux premières maisons du village. Il s’ouvre sous un rocher arrondi. Depuis la route il est bien visible à la montée mais pas à la descente.

Daniel André a depuis longtemps repéré cet orifice qui, comme son nom l’indique, souffle un courant d’air assez fort, et surtout apparemment étonnamment froid, ce qui pourrait être un indicateur de la présence de volumes ou de conduits non négligeables derrière. En août 2007, Raymond Lefillâtre a élargi l’entrée en utilisant des amorces et progressé de quelques mètres, dans des conditions peu encourageantes : aucun signe tangible d’activité hydraulique particulière, et un agglomérat de débris instables.

Les premiers mètres

A l’heure ou sont écrites ces lignes, difficile de dire si le trou souffleur est autre chose qu’une simple fente de décollement ! Si des amateurs veulent approfondir la question… et peut-être le trou ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :