Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Etre musicien
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Composer, arranger
Travailler
Jouer en groupe
L'administratif
La promo
Etre pro

Les répétitions générales

Les répétitions générales ont pour objectif de réviser une dernière fois le déroulé complet d'un concert, en intégrant toutes les composantes (musique, effets de scène, transitions, etc...). Il est conseillé de procéder à une répétition générale 2 jours avant tout concert pour lequel les musiciens n'ont pas joué ensemble depuis quelques temps (plus de 2 semaines). Cela permet à chacun de rafraîchir tous les détails de son propre rôle durant le concert, d'être plus précis et plus percutant le moment venu.

Il va sans dire que de telles répétitions doivent avoir été précédées d'un travail approfondi sur le déroulé du spectacle.

Quelques conseils sur le déroulement d'une répétition générale

Placez-vous le plus proche possible des conditions réelles du concert :

  • sur une scène
  • dans la disposition que vous aurez lors du concert
  • si vous devez être sonorisés, utilisez une sono même si vos répets ont généralement lieu en acoustique
  • mettez les costumes adéquats... etc

Ensuite, au top... vous enfilez la totalité du concert, sans vous arrêter, comme si c'était pour de vrai, en veillant particulièrement aux aspects suivants :

  • minimiser les temps morts entre les morceaux. Chronométrez la durée du déroulement, histoire d'avoir un point de comparaison pour les différentes générales
  • effectuer les transitions comme elles ont été décidées et préparées
  • veiller à ce que le tempo de chaque morceau soit bien le bon, même en cas de transition délicate
  • mettre toute l'énergie dont vous êtes porteurs, comme si le public était devant.

Si l'enchaînement ne vous semble pas encore couler de source, recommencez autant de fois que nécessaire (peut-être pas au cours d'une même répet, mais très peu de temps après en tout cas). Mais encore une fois, ne vous arrêtez pas : si un morceau foire, hé bien il foire ! Sur scène ce ne serait pas une raison pour s'arrêter, ni ralentir dans le rythme du concert qui du coup en souffrirait dans son ensemble. Lorsque quelque chose ne va pas, prenez-en bonne note à la volée (dans votre esprit), à la fin de la générale faites un bilan pour voir ce qui est à retravailler (lors d'une répétition de mise en place ultérieure), mais pendant la générale, on taille la route, on teste la logique générale, tant pis pour le détail !!!

Beaucoup de groupes, pour cette étape délicate qui précède un concert important ou une tournée, aiment travailler sous forme de résidence, c'est à dire que le groupe s'enferme plusieurs jours et travaille d'arrache pied. L'intensivité du travail est très stimulante, et les calages se font rapidement et efficacement. Il peut être utile et intéressant, lors de ces répets, de faire venir un peu de public, pour donner du répondant à votre prestation, et leur demander leur avis à la fin. C'est le seul type de répet durant lequel le public peut être utile !

Préparation du déroulé du spectacle

Avant de procéder aux répétitions générales, il faut inventer et fixer un certain nombre de choses :

  • la logique générale du déroulement du spectacle
  • l'ordre dans lequel va être joué le répertoire
  • la durée et la nature des transitions
  • les effets de scène (sketches, déplacements, textes, projections...)

Je n'ai pas d'expérience particulière dans ce domaine (à mon grand dam), je ne peux donc pas en dire grand chose, si ce n'est que ce genre de moment doit de préférence être un travail de réflexion collective plus que le travail d'une seule personne...

25/05/2009
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages