Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Etre musicien
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Composer, arranger
Travailler
Jouer en groupe
L'administratif
La promo
Etre pro

Fixer la structure générale du morceau

Il est rare qu'un morceau "déroule" un thème unique du début à la fin. Ca ne se rencontre guère qu'en classique, et encore. Dans la plupart des cas, un morceau est composé d'un certain nombre de phrases musicales qui reviennent un certain nombre de fois, dans l'ordre ou dans le désordre, jouées de manière identiques ou modifiées à chaque "tourne".

On est donc là dans l'étape finale, celle qui consiste, une fois que toutes les parties sont élaborées, à les mettre dans un certain ordre, à décider combien de fois chacune est jouée et comment.

Quelques conseils :

  • Commencez par "nommer" vos parties, ça sera plus facile pour travailler ensuite. Classiquement on utilise des lettres majuscules : A, B, C...
  • Classiquement encore, il est de bon ton que le morceau commence par une "intro", un cours moment de musique qui n'est pas encore l'un des thèmes principaux. Voir quelques exemples d'intros classiques.
  • Essayez d'imaginer un mouvement général du morceau : soit il alterne des moments forts et des moments doux, soit il monte en puissance progressivement, soit il est globalement cool avec quelques pics d'intensité bien marqués
  • Si des parties sont répétées plusieurs fois, imaginez comment vous allez réussir à faire en sorte qu'elles ne "sonnent" pas toutes pareil : choisissez de faire jouer toutes les voix ou une seulement, de faire jouer certains instruments seulement, etc... (voir les conseils pour diversifier l'interprétation d'un morceau).
  • Réfléchissez à vos alternances de parties. Le schéma ultra classique en deux parties, avec une structure générale en ABABAB n'est pas toujours suffisant pour faire un morceau intéressant dans la durée. Essayez d'intercaler des "ponts", voir une troisième partie

Quelques exemples d'enchaînements de parties

Pour des morceaux construits sur deux parties :

  • Intro, AB AB, Fin
  • Intro, AB, reprise de l'intro
  • Intro, AB, Intro, A, Fin

Pour des morceaux construits sur trois parties :

  • Intro, ABC ABC, Fin
  • Intro, AB C AB, fin
  • Intro, ABAB C AB, fin
  • AB, pont, C, intro, AC, fin

Etc... Tout est possible. Classiquement, il est de bon ton de prévoir une fin au morceau. Cette fin sera soit une partie spécifique, différente des thèmes principaux, soit l'une des parties que l'on aura modifiée pour lui permettre de conclure le morceau de manière intéressante. Voir quelques exemples de fins classiques.

25/05/2009
Fixer l'ambiance rythmique Quelques exemples de fins classiques
A lire dans cette rubrique
Ecrire des voix.
Voici quelques remarques et conseils ultra-basiques pour écrire des voix sur un morceau dont la mélodie et l'harmonie sont déjà définies.
Fixer l'ambiance rythmique.
Fixer l'ambiance rythmique
Fixer l'harmonie du morceau.
Conseils pour trouver la tonalité, puis les accords d'un morceau
Fixer la structure générale du morceau.
Il est rare qu'un morceau "déroule" un thème unique du début à la fin]
Quelques exemples d'intros classiques.
Quelques exemples d'intros classiques
Quelques exemples de fins classiques.
Quelques exemples de fins classiques
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages