Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Etre musicien
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Composer, arranger
Travailler
Jouer en groupe
L'administratif
La promo
Etre pro

Le point de départ de la compo

C'est le moment le plus dur. Il faut démarrer, trouver une première "accroche" qui va permettre ensuite de développer une idée. Il est possible de démarrer de plein de manières différentes, en voici quelques unes :

Partir d'une émotion

C'est l'approche qui me semble la plus passionnante, celle qui donne les résultats les plus inattendus... elle mérite une page particulière, car il y a beaucoup à en dire !

Partir d’une grille d’accord ou d'une ligne de basse

Si vous êtes musicien, vous êtes peut-être capable de produire une grille d'accord qui vous paraît sonner correctement. Cela peut d'ailleurs être une grille reprise d'un autre morceau, pourquoi pas ? (Il est possible de composer une infinité de morceaux très différents sur une même grille).

Une grille très simple de 2 accords peut suffire à délirer durant des heures. Do Sol, ou Lam Rém Mim, ou... Il sera toujours possible de diversifier la grille par la suite. Une fois que vous avez une grille, jouez la en boucle, chantonnez, laissez venir quelque chose de manière intuitive.

Vous pouvez aussi appliquer une méthode un peu plus rationnelle : essayez d'entendre les différentes notes qui sonnent dans les accords que vous jouez. Ces notes peuvent vous servir de point d'appui pour vos mélodies, en rajoutant d'autres notes de passage entre ces points d'appui vous obtiendrez des embryons de mélodies que vous pourrez ensuite améliorer.

Partir d’un bout de mélodie

C'est la démarche inverse de la précédente. Pour une raison ou une autre, vous avez en tête un petit bout de mélodie. Il faut prolonger. Il y a deux méthodes principales :

Soit vous commencez par chercher la grille d'accord correspondante à la partie que vous avez déjà, puis vous prolongez la grille et vous cherchez ensuite la suite de la mélodie qui va dessus.

Soit au contraire, vous cherchez directement la suite de la mélodie, les accords viendront ensuite. Je n'ai pas de conseils particuliers pour cette démarche, il faut "forcer le passage" : jouer le départ de mélodie, et... continuer en force, dans le même esprit ou au contraire dans un esprit qui fait la rupture avec ce qui précède. Plein d'essais seront généralement nécessaires.

Partir d’une rythmique

La démarche générale est la même que pour partir d'une grille d'accord :

Mettez au point une rythmique, soit très simple soit très élaborée avec des breaks, des ruptures de tempo, etc...

Jouez la en boucle. Laissez venir intuitivement des trucs.

Vous pouvez vous appuyer sur des temps forts pour placer des notes plus importantes, vous pouvez au contraire jouer avec le remplissage des silences, imaginer des mélodies en contretemps, des démarrages en levées, etc...

Partir d’un texte (chanson)

Partir d'un texte peut faciliter pas mal de processus de composition. Je vois deux manières principales de procéder

En commençant par "rythmer" le texte. Essayez de décider comment le texte sera prononcé, sans mettre de notes mais simplement une rythmique. C'est dans un second temps seulement que vous ajouterez une mélodie sur la base de la rythmique. Cette méthode me paraît appropriée pour des ambiances assez rythmées, mais pas facile pour des ambiances plus douces, avec des notes longues.

En faisant directement une mélodie. Essayez pour cela de ressentir l'ambiance du texte, d'illustrer par la musique ce que disent ou font ressentir les paroles. Pas de règle précise, il faut se lancer.

Partir... de rien

D'une certaine manière, on pourrait dire que c'est impossible. Lorsqu'on se met à sa table ou a son instrument et que les premières idées sortent, elles viennent bien de quelque part... Mais disons qu'il est possible de se dire le matin "aujourd'hui je vais écrire quelque chose" sans avoir d'idées préalables ni de textes ni d'ambiances à illustrer. Il y aura toujours des choses qui sortiront, à voir si elles seront intéressantes.

Si vous êtes musicien, il peut être utile d'utiliser un instrument de musique pour composer. Quelques conseils et remarques pour ça.

25/05/2009
Composer Partir d'une émotion pour composer
A lire dans cette rubrique
D'autres conseils.
Quelque soit votre démarche (composition individuelle ou collective, démarrage d'une rythmique, d'une grille, d'un texte...), voici quelques conseils toujours valables.
Elaborer le morceau.
A ce stade, vous avez une première mélodie qui vous satisfait.
La compo collective.
La composition collective est une démarche très intéressant et utile car elle peut, dans certains cas permettre d'accélérer considérablement les choses, et toujours de produire plus original que seul.
Le point de départ de la compo.
C'est le moment le plus dur. Il faut démarrer, trouver une première "accroche" qui va permettre ensuite de développer une idée.
Partir d'une émotion pour composer.
C'est un fait bien connu : il est plus facile de créer (de la musique ou autre chose) sous l'emprise d'une émotion, positive ou négative...
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages