Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources

Les Seigneurs de Barre-des-Cévennes

Les seigneurs de Barre se sont succédés dans cet ordre (cav p.67) :

  • du milieu du XIème siècle à 1425 : famille de Barre
  • de 1425 au milieu du XIVème siècle : famille de Taulignan
  • 1560 : Charles de Taulignan
  • En 1606, Tristan de Thézan est seigneur de Barre (où il réside), Saint Laurent, Vébron, Biasses, Canourgue et Moissac. C'est un homme très occupé par diverses activités politiques, économiques et militaires. Ardent protestant, il fut lieutenant du capitaine Merle en 1587 et guerroya dans les troupes réformées jusqu'en 1598, date de l'Edit de Nantes.
  • de 1666 à 1668 environ : famille d'Assas de Marcassargues
  • de 1668 à 1710 : la famille de Blégiers d'Antalon
  • de 1710 à 1789 : famille Le Picard de Selletot
25/05/2008
L'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem La famille de Gabriac
A lire dans cette rubrique
Barre des Cévennes.
Si la commune de Barre des Cévennes empiète largement sur la can de l'Hospitalet, le bourg lui-même est situé en dehors du territoire concerné par ce site.
Eléments d'histoire de Barre-des-Cévennes.
[Pas de résumé]
La grotte de Milord.
La grotte de Milord est une petite rivière souterraine dont le lit, à sec depuis longtemps, a été recoupé en plusieurs endroits par la petite falaise sud du Castelas de Barre des Cévennes.
La grotte du castelas ouest de Barre.
La grotte du castelas ouest de Barre
Les Seigneurs de Barre-des-Cévennes.
Succession des seigneurs de Barre-des-Cévennes du XIème au XVIIIème siècle
Une « chèvre d’or » cévenole.
Naguère à Barre-des-Cévennes, on racontait qu’une « chèvre en or » était cachée dans un souterrain reliant le Castelas de Barre au Château de Terre-Rouge situé sur la Can de l’Hospitalet, à proximité de la grande route Nîmes-Saint-Flour. L’entrée de ce souterrain se trouverait sur le Castelas au fond d’une grotte.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages