Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Rubrique : Lieux-dits > Fau florit
Fau florit, vu depuis le rebord ouest de la can de Broussous.

Fau florit

"Fau florit" est une avancée pointue qui se détache du plateau principal au niveau du col des Faïsses en direction du nord-est. Le nom signifie "Les hêtres en fleur". Cette appellation rappelle qu'au moyen-âge tous les alentours, étaient couverts d'un épais bois de hêtres, dontil reste d'ailleurs des lambeaux sur les flancs nord de cette petite can.

Malgré sa petite taille, Fau Florit est en quelque sorte un des "hauts-lieux" spéléologiques de la can de l'Hospitalet : son versant nord est riche en grottes relativement importantes (Aven de Pommaret, Grotte de Nozière, Grotte des Faroux), une autre se trouve au col des Faïsses, une plus petite à Solpérière...

01/04/2008
Le col de Solpérière Le Trescol de Solpérière
A lire dans cette rubrique
Grotte de Solpérière.
Grotte de Solpérière
Grotte du col des Faïsses.
La grotte du col des Faïsses s'ouvre à une centaine de mètres du col en question.
L'aven de Pommaret.
L'aven de Pommaret est indiqué sur la carte IGN. Il est situé au sommet du versant nord du vallon du Pommaret dont il tire son nom, non loin des grottes de Nozière et des Faroux.
La grotte de Nozière.
Il semble y avoir une confusion entre la grotte de Nozière et la grotte des Faroux, situées à seulement 300 mètres l'une de l'autre. La proximité de ces deux grottes donne d'ailleurs assez naturellement à penser qu'elles pourraient être reliées.
La grotte des Farous.
Lorsqu'on observe la Terre depuis la Lune, par une nuit sans nuages, on aperçoit une immense masse continentale hérissée de caps et de péninsules. C'est le vaste ensemble afro-asiato-européen.
La grotte des Farous 2.
A une quarantaine de mètres de la grotte des Farous, en direction du sud-est, à la même altitude et grosso-modo au pied de la même petite barre rocheuse, une petite grotte m'a été signalée plusieurs fois
Le col de Solpérière.
Le col de Solpérière est un lambeau de calcaire très étroit qui fait le lien entre la can de l'Hospitalet proprement dite et les cans situées plus au nord (Fau Florit, Terre Rouge, Ferrière, Tardonnenche...).
Le col des Faïsses.
Le col des Faïsses est, avec 1004 mètres, le point à l'altitude la plus basse de la ligne de partage des eaux qui court sur la can de l'Hospitalet.
Le four à chaux de Solpérière.
Ce four est situé à un peu plus d'un kilomètre du hameau de Solpérière, juste sur le bord de la route Cardinale
Le jardin de Dieu.
"L'hort de Dieu"... le jardin de dieu en occitan, hortus dei en latin. Ne pas confondre cet Hort de Dieu là avec celui, beaucoup plus célèbre, de l'Aigoual.
Le menhir brisé du vallon de l'hort de Dieu.
Deux pierres de grès a grosses cupules, sur sol de schiste, qui pourraient résulter du bris d'un menhir
Le Trescol de Solpérière.
Je ne sais pas exactement ou se situe le Trescol de SOlpérière, ou Trescot selon les sources. Sans doute tout près du col de Solpérière. Peut-être même ce nom désigne-t-il le col lui même (voir l'étymologie du terme, ci-dessous).]
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages