Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Etre musicien
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Composer, arranger
Travailler
Jouer en groupe
L'administratif
La promo
Etre pro

Réflexions sur le niveau musical

Comment concilier au sein d'un même groupe des personnes de niveaux techniques très différents ?

Ce cas de figure très fréquent est un réel problème s'il y a également des différences de motivation : si les personnes les moins avancées techniquement sont aussi celles qui n'ont pas envie de travailler chez elles, ni de faire une musique de qualité, dur dur.

Il y a, me semble t-il, deux familles de possibilités qui permettent de mélanger les niveaux :

1 - Les moins bons musiciens compensent par d'autres qualités

Il existe plein de qualités individuelles qui peuvent venir compenser largement le manque de niveau technique au sein d'un groupe, pour le fonctionnement général du groupe ou pour la scène. En voici quelques-unes :

L'énergie. Il y a des gens qui ont une patate à tout faire péter, et cette énergie se communique à tout le groupe et au public même en gratouillant deux accords ou en tapant sur un tambourin. Ca c'est fichtrement utile

La facilité d'expression face à un public. Il y a des dieux musicaux qui ne savent pas dégoiser un mot ou alors pour dire des banalités (c'est mon cas), et d'autres qui savent toujours dire ou faire des choses intéressantes ou drôles pendant et entre les morceaux. Bien aussi

La capacité à faire le lien entre les musiciens. Certains ont cette qualité (même si eux-même ne sont pas d'excellents musiciens) de savoir rassembler des musiciens (qui eux peuvent être très bons mais n'avoir aucune aptitude naturelle à aller vers les autres) pour jouer ensemble. Plein de bons groupes leur doivent leur existence.

2 - Adapter certaines parties musicales aux différents niveaux

Quel que soit le morceau, il est toujours possible d'inventer des interventions musicales qui seront à la fois très faciles et utiles à la qualité musicale générale. Cela impliquera généralement que quelqu'un de "bon" prenne ça en charge et prépare le travail pour les moins bons.

Il y a cependant tout de même une exigence de niveau minimum vital sous lequel il n'est pas possible d'intégrer des personnes dans un groupe. Chacun doit en particulier :

  • Avoir un minimum de sens du rythme. Sans cela, pas possible d'être ensemble
  • Avoir une maîtrise minimum de son instrument. Par exemple, savoir jouer quelques notes à peu près justes sur un violon

A ces deux conditions, il peut y en avoir pour tout le monde !

26/05/2009
Les aspects humains
A lire dans cette rubrique
Les aspects administratifs.
Comment se répartir les tâches administratives au sein du groupe ?
Les aspects financiers.
Même si le groupe s'est constitué sur une idée non lucrative -et donc à plus forte raison dans le cas inverse- les questions d'argent sont importantes, et peuvent rapidement donner lieu à des problèmes si elles ne sont pas correctement discutées et gérées.
Les aspects humains.
Un groupe est un ensemble de personnes, avec leurs potentiels, leurs richesses, leurs faiblesses. Comprendre tout ça ne donnera pas forcément la solution pour que tout baigne de façon idyllique, mais ça pourra aider...
Les aspects musicaux.
Il n'y a pas de surprise : si on veut que le groupe avance musicalement, il faut de l'organisation, de la méthode.
Réflexions sur le niveau musical.
Comment concilier au sein d'un même groupe des personnes de niveaux techniques très différents ?
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages