Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Cévenne vivante
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Généralités
Vie
Gens
Coins
Balades
Récits
Art
Rubrique : Les gens

Le cévenol vers 1895

Texte construit à partir d'extraits choisis (avec mauvaise foi, je l'admet) dans lcgt, pages 89 à 132.

"Malgré les beaux travaux du Docteur Prunières sur la préhistoire, nous n'avons pas de connaissance précises sur l'homme paléolithique dolichocéphale lozérien ni même sur ses caractéristiques physiques [...] Cette race très sauvage et très misérable était-elle parente de celle de Cro-Magnon plus civilisée ou bien avait-elle sa physionomie spéciale, nous ne le savons pas."

Rien sur les origines, passons donc directement au XIXème siècle.

"Dépeindre le lozérien est, estimons-nous, chose impossible. La géologie, l'anthropologie nous ont en effet montré qu'il y avait en Lozère trois régions nettement distinctes : la Montagne, le Causse et les Cévennes. A chacune de ces divisions correspond un type différent : le Montagnard, le Caussenard, le Cévenol, et c'est dans un de ces types particuliers qu'il faudra classer tout lozérien.

Le Montagnard [...] est grand, fort, lourd, solidement bâti. [...] Il travaille relativement peu pendant l'été [...] pendant l'hiver il vit dans l'oisiveté. [...]. Au moral il est peu intelligent, peu instruit, dédaignant même l'instruction. Content de son sort, de sa vie journalière, il n'essaie pas de faire autre chose."

Le cas du montagnard étant ainsi promptement réglé, passons au Caussenard.

"Le caussenard est un type absolument différent du montagnard. Au physique il est grand, sec, actif. La race est assez laide et assez mal bâtie. Les privations, les maladies, le manque de soins et la malpropreté étiolent les enfants. Plus tard, le travail les déforme, creuse leurs visages, courbe leurs membres. Car le travail est rude et continuel sur les causses. [...] Mais si les visages sont le plus souvent laids et ridés, ils sont expressifs. Les lèvres minces, les yeux malins, souriant toujours et parlant peu, l'air toujours triste, le Caussenard est sympathique ! [...] On sent, en le voyant, que chez lui la vie est rude et qu'il doit arroser de ses sueurs le sol natal, terre inféconde et horriblement sèche, afin de récolter le peu de blé qui suffit à sa vie misérable. Peun intellignet, peu instruit, il est morose, rarement gai et dans sa gaité même toujours soucieux."

Bigre, on croirait lire l'Epervier de Maheux ! Et le cévenol, qu'est ce qu'il dit, le cévenol ?

"Le cévenol est absolument différent des types que nous venons d'étudier. Au point de vue physique il est bien bâti, plutôt petit, l'air moins sombre que ses autres compatriotes. Au point de vue morla il est intellignet, instruit, et aimant bien l'instruction. Très ingénieux, il sait bien tirer de son pauvre pays tout ce qu'il peut rendre. On sent dans les Cévennes qu'on se rapproche du midi de la France, aussi y est-on plus jovial, plus gai, plus exubérant, plus accueillant, plus ouvert que dans les autres régions."

La cause est donc entendue !

Mais non, allez ! Caussenards, Montagnards, Cévenols, tous frères, tous égaux ! Et puis vous savez, moi qui arrive d'une autre région, ni Montagnard, ni Cévenol, ni Caussenard, je n'ai même pas une ligne pour moi dans cet ouvrage grandiose. Je me demande si je ne préfèrerai pas une description bien gore. Au moins j'existerai.

15/03/2009
Gens de l'Aigoual L'homme qui aimait les pierres
A lire dans cette rubrique
Qui sont les cévenols d'aujourd'hui ?.
Je vais maintenant m'autoriser à jouer les sociologues, en essayant de décrire différentes catégories de personnes qui peuplent ce pays. Attention, c'est du 100% subjectif !
Lozère peu peuplée.
Une large partie des Cévennes est située dans le département de la Lozère. Ce département peu banal présente la particularité d'être le moins peuplé de France avec à peine plus de 70.000 habitants.
Camille Hugues.
Spécialiste de l'archéologie de la can de l'Hospitalet
Cévenol / Pas cévenol ?.
Contact.
Gens de l'Aigoual.
Là-haut, au sommet de l'Aigoual, il y a un château. L'hiver, au milieu de la tourmente, des gens y travaillent.
La râpe à fromage de Cabridou.
Un jour, Gwen et José ont acheté une râpe à fromage. Vous savez, ce modèle de base, composé d'une plaque rectangulaire percée de deux formats différents de trous; et d'un cadre métallique parfois habillé de plastique de couleur vive pour mieux tenir l'instrument en main.]
Le cévenol vers 1895.
Dépeindre le lozérien est, estimons-nous, chose impossible
Mais où est donc passé le colonel Pradeille ?.
Un avio qui s'écrase dans d'étranges circonstances, un pilote qui s'évanouit dans la nature... un de ces nombreux mystères qui planent sur la Cévenne profonde.
Mitterrand et les Cévennes.
François Mitterrand aimait les Cévennes, il y venait régulièrement.
Noms et prénoms en Cévennes.
Dis moi comment tu t'appelles et je te dirais d'où tu viens...
Ouvrir le passage.
C'est un versant escarpé, couvert de chênes verts torturés et courts sur patte. Il n'est pas difficile de deviner qu'il se sont récemment imposés ici, après que l'homme a abandonné l'entretien obstiné de ces lieux difficiles.
Une rose au paradis.
Une étonnante rencontre sur la can de l'Hospitalet
Vieux cévenol versus vieux cévenol.
Vieux cévenol versus vieux cévenol
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages