Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources
Rubrique : Les routes > Les drailles

Histoire générale des drailles et de la transhumance en Cévennes

Voir aussi une version romancée de ce récit

L'ancienneté de la transhumance est un sujet qui ne fait pas l'objet d'un consensus de la part de la communauté scientifique. Certains y voient une pratique multimillénaire, d'autres estiment que pour des raisons d'organisation et de sécurité elle ne seait pas plus ancienne que l'époque médiévale. Je reste attentif aux différents points de vue et argumentaires, mais dans ce site je m'appuie principalement sur une transhumance ancienne.

Le principe de transhumance est si ancien qu'il s'est ancré au plus profond de l'animal, sous la forme d'une sorte de mémoire collective : aujourd'hui encore, les troupeaux semblent avoir une connaissance intuitive de la draille : ils ne s'en éloignent jamais. Pierre Clément raconte qu'il a observé des troupeaux se réveillant et se mettant spontanément en route au lever de la pleine lune, obéissant à l'impulsion d'un mystérieux atavisme... La transhumance et la draille seraient-elle inscrite dans les gènes des ovins ? Voici un petit résumé de ce que l'on sait, suppose... ou rêve !

Après la fin de la dernière glaciation, vers -10.000 ans, la température remonte. Lors des étés de plus en plus chauds, les herbivores sauvages des régions à tendance arides apprennent progressivement à monter chercher de l'herbe et de l'eau en altitude. C'est la migration saisonnière. Parmi ces herbivores, au proche orient on trouve le mouton sauvage. Il est domestiqué là-bas vers le VIIème millénaire. Les nouveaux bergers n'ont pas le choix : ils suivent la migration, puis l'organisent, ce sont les premières transhumances. Quelques siècles plus tard, les moutons domestiques arrivent en Languedoc, le phénomène de la transhumance est reproduit. Lorsque l'homme s'installe durablement dans les montagnes, des règles doivent se mettre en place pour réglementer et formaliser le fonctionnement de la transhumance.

11/04/2008
La draille de Margeride Sept tableaux pour la draille
A lire dans cette rubrique
Histoire générale des drailles et de la transhumance en Cévennes.
Le principe de transhumance est si ancien qu'il s'est ancré au plus profond de l'animal, sous la forme d'une sorte de mémoire collective : aujourd'hui encore, les troupeaux semblent avoir une connaissance intuitive de la draille : ils ne s'en éloignent jamais.
La draille de Margeride.
Le terme de "draille de Margeride" a une force d'évocation poétique qui donne envie de l'utiliser, ce dont je ne me prive pas. Mais il manque de précision pour décrire le réseau de chemins dont il est question ici.
Les drailles du Massif Central.
Pour permettre aux troupeaux des plaines du Languedoc et du Roussillon de monter dans les herbages d'altitude, un ensemble d'itinéraires de transhumance se sont mis en place avec le temps.
Sept tableaux pour la draille.
Le jour de mes 12 ans, mes parents m'ont emmené voir ma première transhumance. Je vous vois sourire... je comprend ça. Vous qui êtes nés ici, vous avez grandi avec la transhumance. Mais moi, j'avais grandi à la ville, j'en avais juste entendu parler et c'était un grand bonheur de pouvoir enfin la voir pour de vrai.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages