Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Démocratie participative
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil

Commencer

Démarrer en douceur !

Il est impossible de mettre d’emblée en œuvre au sein d’un groupe l’ensemble des démarches décrites dans cet ouvrage, et ce pour plusieurs raisons :

·        Cela bousculerait probablement trop d’habitudes d’un seul coup, en particulier au sein des groupes qui existent depuis longtemps.

·        Cela serait techniquement difficile : les démarches les plus élaborées nécessitent un certain niveau d’habitude de la part des participants et des organisateurs pour bien fonctionner.

·        Cela n’est pas forcément nécessaire : de petites réunions peuvent parfaitement fonctionner avec quelques outils méthodologiques simples, vouloir trop bien faire peut entraîner la réunion vers un excès procédurier qui prend trop de place par rapport au travail du groupe.

De la difficulté pour un groupe d’admettre de nouvelles pratiques

« Alors que dans ma commune le score du Front National était de 32,9 % le 5 mai 2002, j'ai suscité une réunion du Collectif citoyen de Jouques, sur le thème de "L’insécurité, un vrai problème, qu’est-ce que des citoyens peuvent faire de concret ?".

J'ai essayé de mettre en pratique, dans cette réunion, une plus grande démocratie participative. J’avais invité des habitants non adhérents au collectif, ainsi qu’une conseillère municipale.

J’ai proposé un ordre du jour distinguant les échanges d’informations, la réflexion et les propositions d’actions à élaborer ensemble. Animateur de la réunion, j’ai demandé à chaque participant de se présenter et de s’exprimer, Ca a assez bien marché, mais certains bavards " très intellos " m'ont accusé de " prise de contrôle, putsch " etc...

Je pense que cette réaction vient du fait que tous les participants ne savaient pas pourquoi je faisais cela. Je n'étais pas légitimé pour le faire par une bonne partie des participants qui me connaissaient peu. Ce sont les mêmes qui ne voulaient surtout pas qu'une décision soit prise pendant cette réunion, Certains participants ont fait des propositions d’actions, mais les réactions du groupe ne tendaient pas vers une prise de décision. Un bavard (ancien adjoint au maire) monopolisait volontairement la parole, refusant toute prise de décision, suscitant quelques réactions, puis le départ, découragés, des participants qui souhaitaient que cette réunion soit constructive. J’avais pourtant proposé qu’un " gestionnaire du temps " soit désigné… J’ai insisté pour qu’un compte rendu soit rédigé et diffusé, ce compte rendu devrait permettre de développer un " partenariat " entre quelques élus motivés qui mitonnaient un projet, dans leur coin, et quelques membres du Collectif citoyen. »

Maurice Wellhof

 L’introduction de démarches de démocratie participative au sein d’un groupe doit donc être un processus progressif, qui mènera à une évolution dans la vie citoyenne et les organisations.

La pratique avant la théorie

En animation de réunion comme dans d’autres domaines, nous vous conseillons de pratiquer avant d’aborder la théorie, qui sera plus utile dans un second temps.

Pour faciliter cette approche en deux temps, les conseils pratiques ont été sortis du texte principal et présentés à part sous forme de « fiches pratique » courtes et synthétiques. Ces fiches proposent des démarches concrètes dont la mise en œuvre ne nécessite pas la lecture complète de l’ouvrage. La liste détaillée des fiches est donnée en page 68, nous vous engageons à commencer par là !

Si vous êtes débutant ?

Si vous être débutant (vous n’avez encore jamais organisé de réunion), faites vos premières armes sur de petites réunions. Après 6 ou 7 « coups d’essai » vous pourrez vous attaquer à des réunions plus importantes.

L’idéal est de se former sur des réunions de plusieurs groupes différents, parmi lesquels des groupes constitués et des groupes ouverts, pour accumuler une expérience large et diversifiée qui vous permettra d’apprendre à répondre à des cas de figure plus nombreux.

Cependant, si la théorie n’est pas indispensable à l’action, elle apporte souvent du sens aux  pratiques, et permet ensuite d’aller plus loin. Nous vous conseillons donc vivement, après avoir vécu vos premières expériences, de revenir à la théorie et d’approfondir dans le corps de l’ouvrage les aspects qui vous auront le plus intéressé ou le plus manqué.

Conseils d’utilisation de l’ouvrage

A qui s’adresse cet ouvrage ?

Ce ouvrage est susceptible d’intéresser toute personne qui est amenée à préparer ou animer une réunion, seule ou en équipe. 3 fonctions importantes y sont particulièrement détaillées : l’animateur, le garant, et le coordinateur. Une grande partie des fiches pratiques sont ciblées sur ces 3 fonctions.

Mais plus largement, l’ouvrage intéressera toute personne qui s’interroge sur la manière dont « fonctionne » une réunion lorsque l’on souhaite respecter les principes de la démocratie participative. Il pourra aider chacun à faire évoluer ses propres comportements en réunion pour tendre vers cet objectif.

Comment trouver l’information dont vous avez besoin ?

Pour accéder le plus facilement possible à l’information dont vous avez besoin, vous pouvez utiliser différents types d’entrées dans l’ouvrage :

  • Le sommaire général propose un survol de l’ensemble de l’ouvrage

  • En tête de chaque partie, les sommaires détaillés donnent une vision plus précise d’un aspect particulier

  • La liste des fiches pratiques, donnée en annexe, vous permet de repérer facilement les fiche répondant à un questionnement particulier,

    • Selon la taille de la réunion que vous souhaitez préparer ou animer (petite, moyenne, grosse)

    • Selon votre fonction dans la réunion (animateur, coordinateur, garant), choisissez les fiches correspondantes

Dans le corps de l’ouvrage comme dans les fiches pratiques, des renvois vous sont proposés. Ils vous permettront de contextualiser votre action ou de mieux visualiser la mise en œuvre des principes.

Certaines fiches sont directement utilisables lors de la préparation ou du déroulement de vos réunions, elles peuvent être distribuées aux participants ou aux organisateurs .

Un contenu à adapter

Le contenu de cet ouvrage a été élaboré sur la base d’expérimentations réalisées au sein du réseau Ecole et Nature. Un travail de formalisation a ensuite été mené pour extraire de l’expérience des principes et des conseils valables dans des cas plus généraux.

 Chaque groupe a son histoire, ses démarches, sa réalité humaine et matérielle. Le lecteur désireux d’améliorer sa technique d’animation de réunion devra donc nécessairement adapter les principes et conseils proposés ici à son propre cas de figure : nature et importance du groupe, objectif et durée de la réunion, nature des participants, nombre et de complexité des sujets qui doivent y être traités, etc...

 Ce document se veut d’ailleurs évolutif, il est amené à s’enrichir des contributions de tous ceux qui le souhaitent pour de futures rééditions. N’hésitez donc pas à utiliser la fiche « Recueil d’expérience » disponible en annexe.

13/05/2012
Préparer et animer une réunion
A lire dans cette rubrique
Objectifs et enjeux des réunions en démocratie participative.
La réunion est depuis la nuit des temps un outil fondamental du fonctionnement des groupes.
Fonctionnements personnels t dynamiqe de groupe : la composante humaine.
Pour faire travailler dans de bonnes conditions les groupes et les personnes, il faut commencer par s’intéresser à leurs fonctionnements et à leurs limites.
La démarche de projet au service de la préparation et de l'animation de réunions.
La démarche de projet au service de la préparation et de l'animation de réunions
La préparation de la réunion.
Voici venu le temps de l’action.
Fiches pratiques.
Commencer.
Commencer
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages