Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Démocratie participative
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil

Comprendre le groupe

Que ce soit pour préparer un processus décisionnel, mettre en place des instances décisionnelles ou des groupes de projets…… il est important de bien comprendre comment est fait et fonctionne le groupe concerné. Vous trouverez peu d’éléments de réponse ici (exprimés en italique sous les questions), simplement des questions auxquelles vous devrez essayer d’apporter vos propres réponses.

La légitimité du groupe

·        Les membres du groupe sont ils compétents pour assumer les missions que se donne le groupe ?

Si ce n’est pas le cas il faut essayer de faire entrer dans le groupe, ou au minimum de faire intervenir dans les débats, une ou des personnes extérieures compétentes.

·        N’existe t’il pas des personnes ayant un niveau de compétence ou d’intérêt fort sur ce sujet et qui n’ont pas été associées à ce groupe ?

Si c’est le cas il faut les inviter à participer sous peine de perdre leur collaboration à jamais.

L‘effectif du groupe

·        La taille du groupe est elle appropriée à l’importance de la tâche qu’il a à accomplir ?

·        Faut-il plus de monde ?

·        Faut-il moins de monde ? Faut il dans ce cas essayer de convaincre des gens que leur présence n’est pas nécessaire ?

Si le problème est juste technique (difficulté de travailler à beaucoup), il peut suffire de faire beaucoup travailler les personnes en sous groupes.

La maturité du groupe

·        Le groupe vient-il de se créer ? A t’il une culture collective ancienne

·        Est-il éphémère ou durable ?

L'objectif du groupe

·        Quel est l’objectif global du groupe (son objet social, ce qui fait le lien entre les gens ou l'appartenance au groupe)

·        De quels moyens dispose le groupe en termes de communication et de formation de ses membres

Le mode de fonctionnement du groupe

·        Est il habitué à fonctionner en démocratie participative ? Est il neuf de ce point de vue ?

·        Fonctionne t’il en dehors du processus décisionnel en cours ?

·        Y a t’il des leaders dans le groupe ? (Le terme de « leader » est ici pris dans le sens "moteur du groupe").

S’il y en a, cela pourra être plus difficile pour les autres de construire leurs propres réflexions et propositions.

·        Comment est-il possible d’utiliser au mieux leur énergie positive sans pour autant bloquer d’autres personnes du groupe ?

Leur proposer une fonction précise et valorisante peut être un moyen efficace. Quelques possibilités : leur demander de faire une intervention introductive synthétique du sujet, leur proposer le poste d’animateur en veillant bien à ce qu’ils respectent la règle de non intervention dans les débats, leur demander synthétiser les différents points de vue de temps en temps…

13/05/2012
Mettre en place un bulletin de liaison Un dispositif internet approprié
A lire dans cette rubrique
Les implications de la démocratie participative.
Pour qu’un groupe ou une organisation puisse réellement fonctionner en démocratie participative, les individus qui en font partie doivent pouvoir participer aux prises de décision dans de bonnes conditions. Ils doivent en particulier bénéficier des « 5 pouvoirs de la démocratie participative »
Organiser un groupe.
Organiser un groupe en démocratie participative
Des moyens d'information.
Les moyens d'information
Des moyens de réflexion.
Des moyens de réflexion
Des moyens d'expression.
C’est une banalité que de le dire, mais les membres d’un groupe doivent pouvoir exprimer leurs opinions, avis, demandes, propositions. Le groupe doit fournir des moyens pour cela.
Un pouvoir décisionnel.
Trop souvent des groupes ont l’impression de fonctionner en démocratie participative lorsque les membres sont informés et consultés sur les orientations et projets. Cela ne suffit pourtant pas, et la démarche décisive consiste à confier une réelle part du pouvoir décisionnel aux membres du groupe.
Du temps et de l'envie.
Du temps et de l'envie
Mettre en place un bulletin de liaison.
Le bulletin de liaison est un outil de base de la démocratie participative. Son objectif est de permettre un premier niveau d’échange (d’information, d’opinion…) entre les membres du groupe.
Comprendre le groupe.
Que ce soit pour préparer un processus décisionnel, mettre en place des instances décisionnelles ou des groupes de projets…… il est important de bien comprendre comment est fait et fonctionne le groupe concerné.
Un dispositif internet approprié.
Les groupes humains ont fonctionné des millénaires sans internet. Il n’est donc pas question ici de prétendre qu’il est impossible de s’en passer. Internet peut cependant s’avérer formidablement utile pour la démocratie participative, tout particulièrement pour les groupes d’effectifs nombreux et/ou répartis sur des territoires étendus.
La Fiche projet, outil d'information et de transparence.
Ce document fait le point sur tous les aspects liés au sujet : état de situation, description des enjeux du sujet, principaux argumentaires déjà développés, éléments financiers s’il y en a, éléments de planning.
Le groupe fonctionne-t-il en démocratie participative.
Voici un petit jeu amusant que nous vous invitons à faire régulièrement pour mesurer si l’avancée de vos pratiques va dans un sens intéressant.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages