Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Skip Navigation Links
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesExpand Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesExpand Sources

Le four à chaux et le bloc

Voilà un site vraiment curieux.  Le vallon qui s'enfonce à l'est d'Artigue présente, à mi-pente, un replat (le ressès), celui-là-même sur lequel le village est construit. A environ 1,2 km à l'est d'Artigues, le versant sud du vallon oblique plein nord. C'est là que vous trouverez ce qui ressemble fort à un four à chaux : un cercle d'environ 4 mètres de diamètes, matérialisé par un bourrelet de terre haut d'environ 1 mètre. Rien d'étonnant, me direz-vous : suivez le ressès autour des plateaux et vous en trouverez pas mal, c'est leur lieu favori. Sauf que là, ya un hic : A l'intérieur du cercle, il y a un bloc. Pas un bloc de 20 cm sur 30, non non. Un bloc de 2 m sur 3, énorme, posé là comme si de rien n'était. Et commetn qu'il est arrivé là, ce bloc, me direz-vous ? La logique me fait répondre : par gravité, oui monsieur. Il est tout simplement descendu de la falaise qui surplombe le replat. Mais alors d'autres questions se posent, car le prétendu four à chaux semble n'avoir pas tellement souffert de l'arrivée de monsieur, ce qui semble dire que ce rocher serait arrivé là DOUCEMENT. Difficile à croire de la part d'un rocher en chute. Autre hypothèse : le four à chaux n'est est pas un, c'est un cratère du au choc énorme causé par l'atterrissage fracassant du rocher. Difficile à croire aussi, on ne voit aucune projection, tout est bien en ordre, régulier...

Alors ?

Alors je ne sais pas.

Pour couronner le tout, la batterie de mon appareil est tombée vide au mauvais moment, je ne peux même pas vous montrer une photo de ce truc bizarre. Du coup vous allez croire que je vous raconte des bêtises. Ou alors, il faudrait que vous alliez y voir vous même ? Et surtout, tenez-moi au courant, hein ?

22/01/2011
Le four à chaux de Terre-Rouge Le four à chaux des Crottes
A lire dans cette rubrique
Aven de Tardonnenche.
Aven introuvable signalé dans les années 50 sur la can de Tardonnenche
Flèche de pierre de Peyre-Agude.
A quelques dizaines de mètres au nord-est du point coté 1102, sur le plateau de Peyre-agude, se trouve un curieux signe dans l'herbe
L'oppidum de Ventajols.
Au point côté 972, non loin de la crête qui monte de Ventajols, la can de Balazuègnes se termine par une petite excroissance parfaitement plane, sur laquelle il est censé y avoir eu un oppidum gallo romain.
La côte 1034 de la can de Saint Laurent.
La côte 1034 de la can de Saint Laurent est un léger bombement visible à gauche de la route qui mène du col du Rey à Ferrière.
La maison maudite de Terre-rouge.
Un ancien témoigne de l'existence, à proximité du château de Terre rouge, sur le chemin qui descend vers le Pesquié, d'une maison appelée "Le Castellas". Elle aurait été mal famée.
La mystérieuse grotte de l'Hospitalet.
Sur une carte géomorphologique sommaire de la can de l'Hospitalet (par J. Rouire et Cl. Rousset, 1973), j'ai trouvé signalée une grotte à environs 400 mètres au nord-est du hameau de l'Hospitalet
La peyro de la pendulho.
La peyro de la pendulho est une pierre très anciennement retouchée par l'homme, sur la can de Ferrière.
Le four à chaux et le bloc.
Un curieux site, comme un four à chaux avec un énorme bloc dedans
Le Trescol de Solpérière.
Je ne sais pas exactement ou se situe le Trescol de SOlpérière, ou Trescot selon les sources. Sans doute tout près du col de Solpérière. Peut-être même ce nom désigne-t-il le col lui même (voir l'étymologie du terme, ci-dessous).]
Les bouteilles de Barre-des-Cévennes.
La rue principale de Barre des Cévennes est le siège d'un fait intrigant.
Skip Navigation Links
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages